Vengeance of the Moon knight!

Durant l’époque Dark reign, pendant laquelle Norman Osborn, oui, l’alter ego du Bouffon vert, prend le contrôle de la sécurité intérieure des states, et que les héros ont un peu de mal à porter leurs beaux maillots colorés, Moon knight revient! Comme il n’est pas trop trop connu de par chez nous, je fais un rapide descriptif du monsieur: Marc Spector est un mercenaire qui fait des trucs pas vraiment cool à travers le monde, jusqu’à ce qu’il se retrouve sous les ordres d’un autre mercenaire, bien pire que lui, et qui deviendra son ennemi juré par la suite, Bushman. Durant une mission égyptienne, ce dernier ordonne le massacre d’une équipe d’archéologues, là au mauvais moment, mais Marc Spector refuse d’obéir et sauve quelques innocents… Avant de se faire exécuter par Bushman. Ceux qu’il a pu sauver, dont Marlène Alraune, qui deviendra ensuite sa compagne, ramène son corps dans le temple qu’ils étudiaient.

A partir de là, ce qui fait toute la saveur de ce héros Marvel un peu particulier se révèle; Marc Spector revient à la vie, investit d’une mission de vengeance par Khonshu, un dieu de l’ancienne Egypte. La majorité des auteurs qui s’attaqueront au titre Moon knight joueront toujours avec cette ambiguité voulant que peut-être, Marc Spector est bien le serviteur d’un dieu de la vengeance, ou éventuellement, il n’aurait pas été vraiment mort, et la culpabilité pour ses précédentes actions le pousserait à agir en justicier…Quoiqu’il en soit, Marc Spector revient aux Etats-Unis avec un ancien camarade surnommé Frenchie, et Marlène. Il utilise son argent sale pour devenir le milliardaire Steve Grant, et achète tout son matériel pour remplir sa mission. Afin de garder un lien avec la rue, il développe également l’identité de Jack Lockley, un chauffeur de taxi. Au fil du temps cependant, il devient schizophrène et ne parvient souvent plus à séparer ses personnalités. Là encore, il semble que Khonshu veille sur son serviteur en faisant prédominer une personnalité lorsque Moon knight est « tué » en arborant une autre identité.

Moon knight est classé dans la même catégorie que le Punisher, il combat au corps à corps, n’hésite pas à tuer et se distingue souvent peu des méchants qu’il affronte. Durant Civil war, Captain America veux clairement pas de lui dans son groupe, et Iron man cherche à le faire enfermer. Jugé fou à lier par la majorité des héros, il est cependant régulièrement abordé par ces derniers lorsqu’ils forment des groupes menant des actions musclés. Officiellement, Moon knight est un simple humain surentraîné et disposant de tout un arsenal d’armes blanches, ainsi que d’un moon-copter qui en jette! Durant l’une de ses périodes de stabilité mentale (assez rares), il accepte de se faire enregistrer en tant que héros officiel.L’agent en charge de son interrogatoire démontre la schizophrénie aggravée de Marc Spector et le juge rapidement inapte à quoi que ce soit. Khonshu se manifeste alors, durant une scène particulièrement bien amenée, réduisant l’agent du SHIELD en un adorateur qui accorde sans broncher sa licence à un Moon knight n’ayant aucun souvenir des évènements.

Voilà pour le bonhomme, toujours en marge du monde super-héroïque, toujours habité par une folie latente et que certains continuent à comparer à un clone-marvelien de Batman. Vengeance of the Moon knight s’étendra sur 10 épisodes et sonnera le retour du héros, qui s’était finalement suicidé durant sa précédente mini-série. Sous les traits de Jack Lockley, il revient avec un matériel plus performant et parvient même à retenir sa violence naturelle à l’encontre de petites frappes. Norman Osborn ne voit pas d’un bon oeil la réapparition de ce justicier et lui envoie Sentry, équivalent de Superman dans l’univers Marvel. Le bonhomme est également difficilement contrôlable et un poil syiphonné. C’est un peu excessif tout de même pour neutraliser un héros du niveau de Moon knight, mais apparemment, entre malades mentaux, le courant passe bien, et Moon knight peut se targuer de ne pas finir comme un Carnage, déchiré en deux par Sentry! La mini-série est écrite par Gregg Hurwitz et crayonnée par Jerome Opena, qui se lâchent sur les ennemis envoyés par Osborn contre cette nouvelle épine dans son pied-pied. Bon, au final, l’arc Dark reign de Moon knight reste assez classique, avec un énième retour de Bushman et le combat de Moon knight contre lui même, mais il est plutôt bien ficelé, avec pour résultat de réhabiliter le serviteur de Khonshu dans les bonnes grâces d’autres héros plus « vertueux », il rejoindra ainsi les Secret Avengers de Steve Rogers.

Pour ma part, je compte Moon knight parmi mes héros favoris, en tout cas de ceux qui restent stimulants, ce qui est plutôt rare dans un univers Marvel qui stagne et où le courage de faire évoluer logiquement les personnages est une denrée rare.

3 commentaires sur “Vengeance of the Moon knight!

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :