Transmigration hypercosmique #1 – Mission Asura!

Point de situation – Le Corps expéditionnaire Ziatus-Kerleg a été mobilisé afin de renforcer les forces de l’Expansion déjà arrimée à la station Xéno surnommée le Triage. Grâce à l’intégration de nouvelles technologies ramenées des précédentes incursions au sein des secteurs du Triage, une nouvelle mission, aux paramètres surprenants, peut débuter. Il s’agit de la Mission Asura.

Formation du groupe – 
Pierre incarne Ogo, un Karuda chef de groupe.
Hélène incarne Layne, une Karuda sniper.
Thierry incarne Rank, un Karuda soldat de l’expansion.
Violette incarne Brigga, une Ajura négociatrice.
Dès que la flotte Ziatus-Kerleg émerge de la Félure, la petite corvette emportant le groupe de combat est larguée, employant une coque furtive de nouvelle génération pour approcher discrètement du Marché flottant, un cimetière d’épaves formant depuis ce qui semble être des millénaires un goulet d’étranglement pour quiconque cherche à rallier le Triage.

L’IA HERD est à la manoeuvre, et tandis que les membres du groupe tentent de reprendre complètement leurs esprits après des semaines en hypersommeil, l’intelligence artificielle pilote la corvette pour la rapprocher de la monumentale Rotonde, le secteur des docks du Triage.

Brigga est la seule, en tant qu’Ajura, à disposer des véritables paramètres de la mission assignée au petit groupe. Elle décide donc de traiter les Karuda en égaux, bien qu’étant génétiquement supérieure à eux, et expose les faits:

La mission Asura consiste à prendre contact avec un peuple Xéno regroupé dans le secteur hydroponique. Les Rinomi seraient en effet désireux de collaborer avec l’Expansion, et auraient troqués de précieuses données en échange d’une protection armée. Ils sont en effet pacifistes. Les Karuda ne comprenant pas la notion de pacifisme, Brigga la leur explique, ce qui ne fait apparemment que les embrouiller.
Quoiqu’il en soit, Asura est une mission visant à collationner des données sur des peuples Xéno jusqu’alors à peine connus. Les Rinomi semblent en effet voyager librement dans les secteurs supérieurs du Triage, et l’Expansion compte bien profiter de cet atout.

La mission étant assignée par le Renseignement, le groupe ne prendra pas contact avec la flotte Solari déjà positionnée au coeur de la Rotonde. Un accord a été conclu par les IA protocolaires avec les Zanakat, des habitants du Marché flottant, qui escorteront le groupe jusqu’au secteur Zayim. HERD étant également un stratège, ce sera lui qui coordonnera les déplacements et fournira la logistique nécessaire à la mission.

La flotte Zanakat regroupe une trentaine de moyens porteurs, tous armés et clairement à bout de souffle. Ce sont des vaisseaux anciens, adoptant des formes insectoïdes inquiétantes. De ce qu’ils pourront tirer des bases de données de l’Expansion, les membres du groupe comprendront que les Xéno sont des ferrailleurs et des pilleurs d’épaves, qui ne s’aventurent jamais au-delà des grands élévateurs menant aux secteurs du Triage. Redoutables guerriers, ils favorisent les accords commerciaux et restent neutres dans la majorité des conflits entre les autres peuples Xéno. La puissance de feu de leur flotte leur permet d’entretenir cette neutralité.

La petite corvette s’engage donc dans un hangar encombré de chargeurs, des modules robotisés très semblables à ceux employés à bord des vaisseaux humains. Le hangar Zanakat est par contre encombré par des carcasses de vaisseaux anciens, lentement démantelées par des équipes opérant en gavité zéro et arborant des scaphandres encombrants, équipés de nombreux appendices les faisant ressembler à d’immenses araignées.
Les Zanakat tolèrent une demi-gravité Solari, la rencontre se fera donc en apesanteur. Les membres du groupe rencontreront une émissaire du Conglomérat Za’ksha-T’ulnak, qui se présentera comme étant la Zan’ak’sat. Elle tentera de négocier l’accord conclu avec les Solari, et Brigga n’osera pas contester les exigences de ces xéno à l’apparence redoutable. C’est Ogo qui prendra la parole en arguant des valeurs Karuda de loyauté. Il engagera un véritable duel de réthorique avec la Zanakat, qui finira par céder et scellera les termes originaux de l’accord.

Pour approcher de la Rotonde discrètement, le groupe devra abandonner là son vaisseau, et emprunter un petit skipper Zanakat, que la Zan’ak’sat pilotera en s’engonçant dans un cocon de contrôle. HERD pourra relayer les données vers les IA du corps expéditionnaire, et Rank lui conseillera de verrouiller les accès, en se mettant en mode défensif.

Quatre guerriers Zanakat accompagneront le groupe jusqu’à l’orée du secteur Zayim. Leurs lourdes armures encombreront le skipper, déjà petit, et les membres du groupe peineront à caler leurs propres équipements.
Des faisceaux holographiques vacillant leur montreront l’approche rapide de la Rotonde, un ensemble de quais et de modules techniques pouvant accueillir des centaines de vaisseaux. Ils pourront même apercevoir les vaisseaux Solari du corps expéditionnaire Nielg-Katuno, regroupés autour d’un immense quai central.

La pilote Zanakat communiquera avec les mystérieux Techniciens, un peuple Xéno se consacrant à l’entretien des infrastructures portuaires, et régnant sans partage sur la Rotonde. Layne tente de questionner un soldat Zanakat du nom de B’nak, mais elle n’obtient de lui qu’une série de rumeurs sur les anciens esclaves d’un peuple avancé, qui abandonna le Triage après avoir transmigré vers une réalité supérieure. Pour lui, les Techniciens, qu’il nomme K’zinat, auraient pour ordre d’entretenir la station en attendant le retour des Anciens.

Le skipper Zanakat ira s’arrimer à un module isolé, au sein d’une structure de tubulures visiblement ancienne. Tout le monde descendra et sera accueilli par un Technicien, qui utilisera une technologie inconnue pour dialoguer simultanément avec les membres du groupe et la Zan’ak’sat. Ils comprendront que les Zanakat ne sont pas les bienvenues, mais que exceptionnellement, leur aide serait souhaitée, ainsi que celle de leurs alliés humains, afin d’aider les Techniciens à bannir un équipage X’zilk arrimé non loin. Normalement, des drones sont employés pour exclure les importuns, mais les X’zilk peuvent générer une onde neutralisant les systèmes défensifs de la Rotonde.

tumblr_n5yjfh8uI81qefla3o1_1280

Ogo rappellera les paramètres de la mission, en précisant que s’impliquer dans un secteur où se trouvent de nombreux Solari pourrait compromettre la sécurité d’Asura. Rank sera d’accord avec lui, mais Layne rejoindra Brigga sur le fait qu’apporter un soutien aux Techniciens faciliterai grandement toutes les futures missions. En tant qu’Ajuna, c’est elle qui tranchera.

Le Technicien mènera donc le groupe à travers un réseau de conduits en apesanteur, passant devant des salles par les hublots desquelles les membres du groupe pourront voir d’étranges machineries, ou des équipages Xéno en partance. La créature s’arrêtera enfin devant un compartiment et expliquera que la sécurité a pu verrouiller cet accès, isolant la quinzaine de X’zilk du reste de la station. Ces derniers refusent toutefois d’embarquer à bord de leur vaisseau et avec le temps, risquent de trouver un conduit pour revenir au Triage.
Layne interrogera le Technicien sur la raison de cet exil, mais il avouera simplement suivre les ordres du Contrôle, un lieu mythique à l’autre extrêmité du Triage. Les Karuda vérifieront leurs armes, les Zanakat activeront pour leur part le mode combat de leurs scaphandres, qui couvriront les gants de longues griffes, et hérisseront la colonne vertébrale de piquants envoyant des décharges électriques. Tandis que leurs armures se verrouilleront, les membres du groupe entendront la voix synthétique de HERD leur transférer des données tactiques.

Le module se résume à quelques salles abandonnées à la hâte, quelques drones de sécurité sont à terre, neutralisés par le champ biolélectrique des X’zilk. Les créatures auront visiblement refluées vers leur vaisseau.
La première attaque sera soudaine. Les Zanakat ne savent pas grand chose sur l’ennemi, et les banques de données tactiques Solari sont encore plus vide à ce sujet. Il apparaîtra que les X’zilk peuvent générer un champs de camouflage optique et thermique. Dix se seront ainsi embusqués dans le sas de leur vaisseau, et attaqueront au corps à corps. Un Zanakat sera éviscéré en quelques secondes, son armure se déchirant comme du papier. Layne sera également blessée mais transformera sa carbolame en une épée dentelée, tranchant une patte de son agresseur.
Ogo et Rank utiliseront les munitions à plasma de leurs armes, dévastant le sas qui se verrouillera pour un larguage d’urgence du vaisseau arrimé. Brigga se connectera rapidement au panneau de contrôle, avant que le module ne soit ouvert sur le vide. Elle parviendra à dialoguer rapidement avec l’IA de contrôle, qui déverrouillera la sécurité, les laissant tous passer de l’autre côté du sas. Layne utilisera son arme pour tirer trois salves de plasma vers le vaisseau X’zilk en perdition, le faisant exploser soudainement.


Surprit par la rapidité d’action du groupe, le Technicien les remerciera et leur donnera un accès temporaire à un élévateur de la maintenance, qui les amènera vers le Secteur Zayim en toute sécurité.

La Mission Asura sera dès lors engagée, et les membres du groupe pénètreront dans les entrailles du Triage.

Les commentaires sont fermés.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :