Galaxy – The dark ages

pic48671

 

Voilà un vieux jeu de Reiner Knizia, Monsieur Tigre et Euphrate, également créateur d’une foultitude de jeux, comme la Traversée du désert ou Korsar. Galaxy – The dark ages, est un jeu de cartes se basant sur un système que le Monsieur reprend pour plusieurs de ces jeux, il est en fait inspiré d’un autre jeu de Knizia, Grand National Derby, qui est un jeu de course de cheval, excellent dans son genre, mais qui est ici transposé dans un univers de space opera… Donc a priori, sans chevaux.

Bon, Galaxy – The dark ages est un vieux jeu, qui rebutera les aficionados de Magic et autres jce modernes, mais il reste un sacré bon jeu, avec plein de tactique et de fourberie dedans! Donc ne soyez pas choqué par le graphisme ou les couleurs un peu flashy-top-moumoute.

pic120121

La mise en place consiste à poser huit cartes de mondes au milieu de la table, chaque joueur va ensuite se démener avec ses cartes de faction représentant des gouverneurs, des vaisseaux et des technologies, pour participer à la formation de lignes sous ces planètes, à chaque tour, il y a un monde qui meurt. Une partie dure 5 tours, avec autant de lignes sous les cartes planètes. Celui qui dispose de la plus grande valeur encore active est le gagnant… Oui bon, expliqué comme ça, c’est fouillis, j’admets, mais le jeu est vraiment fort sympathique, avec beaucoup de possibilités et de fun.

Un commentaire sur “Galaxy – The dark ages

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :