Souvenirs de parties…

Forgotten-Realms-v1-campaign-set.jpgTout d’abord, il y a eu les Royaumes oubliés, la vieille boîte grise avec ses pages jaunes, fraîchement traduite et disponible en même temps que les romans Fleuve noir de la trilogie des avatars… A cette époque, je tentais tant bien que mal de m’habituer aux règles de AD&D, et en même temps, il y avait les parties, nombreuses, dans les univers de l’Appel de Cthulhu, Stormbinger, Hawkmoon ou encore In nomine satanis. La boîte grise, c’était un cadeau de noël et dans mon esprit pas encore terminé de maître du jeu, c’était l’apogée du bouquin de jeu de rôles!

En fait, nous n’avons pas beaucoup joué avec, les Jeunes royaumes étaient alors notre terrain de chasse aux méchants, et se profilaient déjà l’ombre de Cyberpunk, chez les parents de Cake… Je crois que nous avons vraiment démarré le AD&D officiel avec du Ravenloft, histoire de faire simple! Ce fut une hécatombe, mais l’expérience resta intéressante. Ensuite, très vite, la boîte Darksun est sortie en français, plus grosse que la boîte grise des Royaumes oubliés (mais pour le même remplissage), j115374.jpge l’ai eue pour mon anniversaire, je devais avoir 13 ans, avec en prime le supplément tribus esclaves. Là, les parties se sont enchaînées! L’univers de Darksun est à l’opposée de ce qui se faisait alors, maintenant il y a des univers comme Midnight ou des Polaris et consorts, moins prononcés dans leur approche du bien et du mal. Darksun, c’était la grosse claque, et les joueurs ont longtemps adhérés.

J’ai eu également l’occasion de découvrir Battletech, avec la vieille boîte aux pions cartonnés, ça aussi c’était une grande claque, nous nous étions essayés aux wargames avec pions aux symboles caballistiques, mais ça n’avait rien donné, alors que Battletech… Que de cours nous avons séchés pour terminer des campagnes militaires, sur hexagones fait mains!!!

torg_box_set_complete.jpgMais c’est au lycée que j’ai vraiment commencé à jouer de manière intensive, tous les week end, avec souvent une nuit blanche, et aussi pendant les pauses entre les cours. J’étais en lycée professionnel du BTP, et je me disais que j’aurais du mal à rassembler un groupe… Finalement, j’ai pu obtenir une salle le midi et beaucoup sont venu jouer, à Torg je me souviens, et ils étaient tellement demandeurs que nous jouions durant les inter-cours, entre les ateliers, et toujours avec des curieux… Il y avait alors cette idée virale, parfaitement inoculée et diffusée, comme quoi les jeux de rôles rendaient fou, qu’ils étaient dangereux… Mais par la simple démonstration de ce qu’était une partie, ils voyaient bien que nous étions à peu prés normaux. J’ai eu un groupe de joueurs, tous en classe de topographie, qui étaient rapidement devenu accro… Par contre je n’arrive pas à me souvenir à quoi nous avions joué, pourtant pendant des mois… Vampire, je pense.

Ah oui, les quatre premières années lycée (deux années CAP tailleur de pierre, deux années BEP charpentier) furent très riches en parties, mais surtout en rencontres étonnantes!

6 commentaires sur “Souvenirs de parties…

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :