Time of the Dragon {AD&D}

Pour moi, cette boîte de Time of the Dragon, désormais scotchée à mort sur tous ses coins, c’est la carte très grand format, en deux parties, ne concordant d’ailleurs pas tout à fait entre elles, et qui est fixée au mur de ma salle de jeu, peu importe les nombreux déménagements des dernières années, cette carte trouve toujours une place de choix. Je l’ai achetée en 1992-93, sans trop savoir ce que j’allais bien pouvoir trouver dedans. Mes joueurs n’avaient pas trop accrochés aux aventures sur le continent d’Ansalon, la Guerre de la Lance, tout ça, ce n’était pas leur cup of tea. La couverture de Time of the Dragon me plaisait bien, j’avais quelques sous à dépenser au Temple du jeu, je me suis lancé!

Quand j’ai déplie les cartes, je suis vraiment tombé sous le charme… Oui, ratage de jet de sauvegarde et le reste. La Mer d’Hitekel me montrait un continent dévasté par la variante locale du Cataclysme, qui en Ansalon, s’était présenté sous la forme d’une pluie d’astéroïdes engloutissant l’orgueilleux empire d’Istar. Ici, un seul astéroïde était tombé, mais avait laissé un océan de lave en fusion au coeur des terres.

Mais il n’y a pas que ces cartes géantes qui étaient plaisantes; des aides de jeu cartonnées, en couleurs, montraient des costumes, des objets et les différentes armes et armures des peuples de Taladas. Voilà qui était bien fabuleux!! L’auteur de cette boîte est David « Zeb »Cook, un bonhomme à qui l’on doit Planescape, oui c’est pas mal, ou encore Sovereign stone, pas moche non plus. Deux livrets pour décrire Taladas, plus après un supplément sur les Minotaures, nécessaire, et une intro pour les personnages débarquant sur le continent.Il existe également une série d’aventures, les DLA, mais que je n’ai pas eu l’occasion de tester.

Les livrets de Time of the Dragon s’attachent à décrire le continent, son Histoire récente, sa géographie, et distille quelques informations sur le passé mythique d’avant le Cataclysme. Ici, point de tours de haute sorcellerie, point d’Astinus pour compiler les récits. Une longue période de chaos aura succédée à la chute du météore, les natifs désignent cette époque de Nuit d’Hetel, une époque durant laquelle les survivants vécurent sous la cendre du Cataclysme. Ici, ce fut également un arrogant empire qui fut châtié, les dieux eurent la main lourde, et Aurim disparu totalement, soufflé par le choc. Depuis lors, les nations  nouvelles ne se sont pas beaucoup développées, l’Empire de Thenol, dans le Sud du continent, est un domaine ou des nécromanciens lèvent des armées de morts-vivants, ce sont surtout des colons d’Ansalon qui ont modelés la nouvelle carte des pouvoirs. Un grand empire de Minotaures à la sauce romaine occupe l’Ouest de Taladas, c’est la Ligue des Minotaures. Plus bas, en fait un peu coincé entre la Ligue et Thenol, des elfes descendants de réfugiés Silvanesti ont également fondé un royaume. Bien entendu, ces trois grandes puissances du Sud-Ouest sont amenées à se meuler la trogne à grand renfort de magie!

Au Nord, des tribus nomades, elfes et humaines, tentent de survivre dans différentes régions désertiques, dont un désert de sable vitrifié, sur lequel des communautés évoluent en traîneaux. Les autres communautés, à l’Est  et au Sud-Est sont également peu influentes, repliées sur elles-mêmes, mais conservent encore quelques fragments du savoir ancien d’Aurim. Dans les jungles, nous retrouvons encore des elfes, plus sauvages et maîtres des illusions, ainsi que des hommes-lézards. Et au centre du continent de Taladas, car oui une mer de laven c’est très sympa comme environnement, les plus braves aventuriers pourront croiser des gnomes… Oui mais pas ceux un peu foufou d’Ansalon. Ici, ils portent des masques à tête de mort… Les gnomes. Ils ont également des navires de métal capables de faire la traversée d’Hitekel. C’est heureux en fait, car depuis peu, pleins de créatures un peu méchantes émergent du magma en fusion, elles répondent à l’appel d’Erestem, le nom local de Takhisis, décidément bien embêtante où que l’on aille sur Krynn!

Vraiment, cette boîte est une grande réussite! David « Zeb » Cook parvient en effet à conserver une certaine saveur Dragonlance, mais lui donne quelque chose en plus, en tout cas un petit plus permettant à devétérans des Guerres de la Lance de découvrir ici de nouvelles et passionnantes aventures!

9 commentaires sur “Time of the Dragon {AD&D}

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :