De bons présages, de Neil Gaiman et Terry Pratchett

De bons présages, deux plumes talentueuses pour un roman édité de nombreuses fois. Neil Gaiman et Terry Pratchett, des poids lourds dans les univers fantastiques, mais pas vraiment de points communs dans leur écriture. Good omens, c’est l’hommage aux vieilles références sur la venue d’un antéchrist sous la forme d’un enfant, celui qui provoquera l’apocalypse, la fin du monde, le big crunch. Mais bien entendu, sous des plumes aussi excellents et ne se prenant pas vraiment au sérieux, cette sombre histoire peu funky devient un savoureux roman où les quiproquo s’enchaînent! A commencer par l’antéchrist lui-même, qui a en fait été échangé à la naissance, et grandis donc dans une famille ordinaire, loin des satanistes et autres démons encourageant pour leur part un humain totalement ordinaire à faire le mal en utilisant des pouvoirs qu’il ne possède pas.

Deux personnages se démarquent du lot dans ce récit; L’ange Aziraphale, qui gardait jadis le Jardin d’Eden, et offrit son épée de feu au couple humain chassé des lieux après qu’une pomme ait été croquée. Pomme offerte par Rampa, un démon qui n’était autre que le Serpent. Malgré un lourd passif, Aziraphale et Rampa (Crowley en version originale) sont resté exilés sur Terre et ont apprit à s’apprécier. Pour eux, la venue de l’Apocalypse signifie le retour chez eux, ce qui ne les enchante guère!

Dans ce roman, on sent un peu plus l’humour de Terry Pratchett, mais il y a clairement une bonne alchimie entre les deux auteurs. L’approche m’a semblée parfaitement adaptée à une illustration en bd, autant par le style combiné des deux auteurs que par le manque évident de personnalités secondaires. J’adore ce livre, mais clairement, après lecture, hormis les deux personnages principaux, je n’ai aucun feeling vis-à-vis des autres, et certains chapitres me semblent même un peu bâclés. Sans doute parce que je ne suis pas fan de Pratchett… Plus léger que les oeuvres habituelles de Neil Gaiman, légèrement plus sombre que la production de Pratchett, ce De bons présages est vraiment un bouquin à découvrir!

7 commentaires sur “De bons présages, de Neil Gaiman et Terry Pratchett

Ajouter un commentaire

  1. Ce bouquin, c’est le bien! En vérité, c’est le livre grâce auquel je me suis intéressée à Neil Gaiman (un de mes auteurs fétiches à présent…)… Pour être honnête, j’ai essayé Pratchett, et… Ben c’est pareil, je suis pas spécialement fan, en fait. J’ai l’impression d’être une béotienne avec des goûts de daube tellement tout le monde te dit que tu *dois* aimer Pratchett, mais ouais, je sais pas, j’ai jamais trouvé ça si folichon. 😀

    Aimé par 1 personne

    1. Je trouve au contraire que tu as très bon goût, en tout cas en matière livresque (après, tu aimes peut-être te promener en grenouillère vert pomme, et ça, de mon point de vue, c’est de moins bon goût, surtout en automne).

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :