Mars, une série-docu qui le fait bien!

2bf009ec7aa14d1139f97970d142b77b_1472030784

La mini-série en six épisodes de chez National geographic channel frappe fort! Dans le genre hard sf, c’est à dire sans vaisseaux spatiaux passant leur temps à se pfiou-pfiouter tout du long, voilà une histoire « réaliste » de la conquête martienne. Nous sommes en 2033, c’est à dire demain, et les nations se sont enfin entendues entre elles pour mettre leurs ressources spatiales en commun, appuyant un consortium privé en charge d’envoyer la crème de la crème des humains établir un premier camp de base sur Mars… Fastoche! D’autant plus que l’on a déjà vu Matt Damon en revenir avec une couverture en alu et un peu de scotch… Oui mais en fait non. Aucun alien impliqué, aucun psychopathe à bord ou vaisseau ayant séjourné en enfer, juste les conditions un peu rigoureuses sur la planète rouge, et cela suffit pour nous plonger dans une série très intéressante, mêlant fiction futuriste – mais pas trop – et documentaire sur nos possibilités actuelles.

C’est très bien fichu! J’aurais bien aimé une série entièrement scénarisée, mais le côté mi-documentaire (mimolette… ah elle passe partout cette blague fromagère!) renforce finalement le message positif du côté fiction. Pensez donc; Toutes les nations, c’est à dire tous nos politiciens, je vous le rappelle, unis autour d’un projet commun, de grande ampleur, coûteux à l’extrême, et sans retour sur investissement avant un temps indéfini… Oui, quand nous regardons la réalité, cela fait pleurer de désespoir. De grands scientifiques sont interviewés, des ingénieurs de la NASA ou de SpaceX, ainsi que le très médiatique Elon Musk, qui nous parle – façon américano larmoyante – des enjeux pour l’Humanité (oui bon, il va s’en mettre pleins les pockets, mais ça n’empêche pas le rêve). Les acteurs et actrices font le job, j’ai retrouvé un Olivier Martinez convaincant en milliardaire philanthrope elon-muskien, et l’équipage martien nous offre une vision probable de ce qu’il sera en cas de mission habitée; Aucun hystérique, rien que des gens intelligents, prêts au sacrifice et disposant d’un soutien technique conséquent. Bon point pour les design des véhicules et équipements, et les décors, tournés au Maroc, donnent le vertige. En clair, c’est une très bonne petite série-docu, avec de gros moyens bien employés, et qui apporte du rêve!

2 commentaires sur “Mars, une série-docu qui le fait bien!

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :