La « bien-pensance »

Mon questionnement personnel derrière cet article est le suivant "A quoi bon?". Non je ne suis pas dépressif, à dire vrai tout roule plutôt bien et les perspectives pour Patate des Ténèbres sont assez bonnes pour le proche avenir. Mais alors que s'approche un changement de vie que j'ai déjà trop longtemps repoussé, la question... Lire la Suite →

Hier soir j’ai joué à… #13

… Cyberpunk 2099! Une variation maison du grand classique Cyberpunk 2020, qui aura connu une suite ne convenant pas à mon entourage rôlisto-bourrin (mais également aux autres, les rôlistes normaux). En 2099, les dix-huit plus grandes megaplex ont été frappées dix ans plus tôt par le dénouement d’une cyberguerre opposant les plus puissantes keratsu, les... Lire la Suite →

Serialbdomadaire #15

Master of None S01E06 "Nashville": Toujours une super série, avec un humour fin, plein de bonnes ondes et des personnages vraiment typiquement new yorkais! La série d'Aziz Ansari, qui incarne le personnage principal de Dev, nous emmène ici sur un plan drague avec Rachel, qui se transforme vite en virée entre potes. C'est simple, efficace... Lire la Suite →

Tako Tsubo, Paris combo!

Nouvel album de l'excellentissime groupe Paris combo! Ah, voilà une bonne nouvelle supplémentaire pour ce mois de mai avec le retour de Belle du Berry et de sa bande. C'est jazzy, avec du beau texte, de l'humour et du très bel instrument intemporel, fait pour la scène et les émotions fortes. J'avais découvert le groupe... Lire la Suite →

Sense 8, LA feel-good série!

Cette série est tout bonnement géniale, à tous les niveaux, et je ressors d'un binge watching de la saison 2 en ayant une pêche d'enfer (et de petits yeux tout embrumés). Ce n'est finalement qu'une série américaine pleine de sexe, de violence et de sang... Oui c'est vrai, sauf que derrière cette lecture primaire, il... Lire la Suite →

La horde du contrevent, d’Alain Damasio

Je viens de terminer une relecture de ce désormais classique et chef d’œuvre de la littérature fantastique à la française, j'ai nommé, la horde du contrevent, de Môssieur Alain Damasio, qui sait aligner les mots d'une manière un peu particulière, mais tout simplement géniale. Je n'ai pas encore vu le film d'animation Wind walkers, inspiré... Lire la Suite →

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :