Serialbdomadaire #15

Netflix's Master of None: Season 1 Review

Master of None S01E06 « Nashville »: Toujours une super série, avec un humour fin, plein de bonnes ondes et des personnages vraiment typiquement new yorkais! La série d’Aziz Ansari, qui incarne le personnage principal de Dev, nous emmène ici sur un plan drague avec Rachel, qui se transforme vite en virée entre potes. C’est simple, efficace et ça ne tombe jamais dans les grosses ficelles du genre de la comédie. Dev est un personnage super intéressant, il est un peu en galère mais pas tant que ça, ses amis oscillent toujours entre le bizarre et le carrément excentrique, en résumé, des gens qui semblent loufoques, mais qui vont bien dans leurs vies!

American Gods episode 4 review: Git Gone | Den of Geek

American gods S01E04 « Git gone »: Évidemment ma série fétiche du moment, American gods démarre vraiment lentement et devrait donc logiquement couvrir tout juste le début du bouquin – Heureusement que la saison 2 est déjà signée sur Starz! Épisode centré sur Laura Moon, ses origines, sa romance avec Shadow, sa mort, son retour, ses pouvoirs de super-zombie! Toujours de petites touches d’humour noir, surtout entre elle et Rachel, et surtout des liens très forts entre les différents protagonistes. Clairement le personnage qui aurait normalement été le plus détestable dans une autre série moins finaude, Laura en devient vite attachante, et beaucoup vont se retrouver dans sa façon d’être. Superbe épisode où nous retrouvons un Anubis un peu désemparé, mais exclusivement centré sur Laura.

Impulse" - Dimension 404 S01E06 Review - TV.com

Dimension 404 S01E06 « Impulse »: Épisode final de cette saison, qui sera la seule produite par Hulu, également productrice de Shut eye (mouif) et bientôt de Lock & Key (uiiiii!!!). Bon, Dimension 404, qui se veut une version moderne de Twilight zone, avec une approche plus technologique, que l’on ne ressent pas réellement dans les épisodes. C’est bien fichu, les histoires sont pas mal, c’est à chaque fois bien réalisé, avec de bons comédiens et comédiennes, mais ça manque vraiment de punch. Je mets ça à côté de Black mirror, dont on fait tout un foin, mais dont les épisodes sont de qualités très inégales. Ici avec cet ultime épisode, Impulse, je ne peux m’empêcher de me dire qu’il est sûrement très difficile d’attaquer avec l’angle du bizarre, comme la vieille série en noir et blanc, la Quatrième dimension, dont il me reste encore pleins de souvenirs angoissants… Oui, je mentionne à nouveau ce fichu épisode où un type meurt avec son chien, et l’ange qui l’accueil à l’entrée du paradis lui explique qu’il y a un paradis exprès pour les animaux, et donc qu’ils seront séparés… Punaise!!! C’est ça qui m’a détourné de la religion! Oui donc, Dimension 404, bien, mais pas top.

4 commentaires sur “Serialbdomadaire #15

Ajouter un commentaire

  1. Clair que le rythme de American gods n’est pas formidable, mais je trouve que ça pose l’ambiance. Après, il n’y a que 10 épisodes, donc si ça doit faire comme Sense 8, faut prévenir!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :