Comic’addiction #12

Serenity #03 « no power in the verse : En général, j’aime beaucoup la technique de Joss Whedon qu’il applique à ses personnages. Ses séries ou films peuvent avoir des aspects un peu puérils, mais ses personnages ont toujours une certaine profondeur qu’il sait doser à merveille. C’est pour cela que je regrette toujours l’arrêt de Serenity, qui depuis n’a eu que de pâles copies toutes proprettes. Le duo Roberson/ Jeanty fonctionne pas mal dans cette suite version comic book, c’est plutôt léger au niveau de l’ambiance, mais nous retrouvons des répliques que le père Whedon aurait pu balancer. Ici, Simon et Inara sont les personnages centraux, menant une mission d’exfiltration en utilisant leurs compétences que nous connaissons bien. Eh bien voilà qui me fait bien plaisir, de retrouver l’équipage du Serenity! J’ai découvert il y a peu cette continuation et je vais la suivre attentivement!

James Bond 007 #01 « Kill chain »: Bon, le titre en lui-même ne m’interpellais pas spécialement, mais en voyant le nom d’Andy Diggle au scénario, je me suis dis que moui, finalement, du jèz bonde, de toute façon ça ne peut pas être mauvais! Diggle, c’est l’auteur de the Losers, un bon titre qui m’avait laissé une bonne impression. Je ne connaissais pas le mec aux crayons, Luca Casalanguida, mais j’admets que son style froid colle vraiment bien à l’histoire. Bon, l’intrigue ne défonce pas tout, c’est certain, et 007 souffre un peu en chemin, mais gagne à la fin (si si). Cela étant, faire de l’original avec ce personnage doit être une gageure, entre remplir le cahier des charges et respecter la matière première. Mais voilà, ce Kill chain est drôlement bien rythmé et sa trame me fait beaucoup penser aux vieux films avec Sean Connery, mais avec un poil de modernité. Encore un titre que je vais suivre!

Sisters of Sorrow #1

Sisters of sorrow #01 : Oui donc là c’est du vigilante tout ce qu’il y a de plus classique, avec plein de violence sanguinolente et des justifications souvent borderline. Oui mais le scénariste est Kurt Sutter, Môssieur Sons of anarchy! Oui rien de moins! Et comme cela ne suffit pas, il est appuyé par Courtney Alameda, qui a écrit Shutter. Et c’est Hyeon Jin Kim aux crayons! Je répète, c’est du Punisher-like, bien sombre et expéditif, mais l’équipe créative envoie du rêve!

Ah oui, les héroïnes sont des nonnes s’occupant d’un refuge le jour, et partant en virée pour trucider violeurs et salauds ne méritant plus de vivre. Normal donc.

Je vais le suivre de loin celui-ci. Je ne vois pas trop où une histoire a priori déjà vue un milliard de fois peut devenir palpitante. Mais sans avoir trop apprécié sa série télé, j’ai la sensation qu’il pourrait y avoir de bons personnages dans ce Sisters of sorrow.

5 commentaires sur “Comic’addiction #12

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :