La Maison d’acier, de David Weber

61C-ePyjQOL._SY445_QL70_

xin chào les patates! J’ai récemment fais un saut chez Mollat pour y trouver ce premier tome du guide de l’univers centré sur ce que l’on nomme le honoverse. David Weber a en effet écrit une bonne vingtaine de bouquins autour de son héroïne, Honor Harrington, et d’autres auteurs en ont également ajouté, pour créer finalement un vaste et complexe univers de sf, particulièrement riche et flamboyant. Très clairement, le cycle d’Honor Harrington nous immerge dans une ambiance guerrière et politicienne, où les anciennes nations européennes ayant combattuent en pleine mer sont ici des forces contrôlant des systèmes stellaires entiers. En guise de poudre à canon, ce sont les lasers qui taillent dans les coques et les champs de force.

Et donc, l’auteur, en collaboration avec ses fans, ceux de la communauté BuNine en tout cas, a décidé de sortir une encyclopédie sur son honorverse. Oui, rien que ça! J’avais déjà fais un article sur Mission Basilic, qui nous introduisait dans les aventures de cette héroïne atypique, j’avais également mentionné quelques mots sur Une guerre victorieuse et brève, mais là avec cette Maison d’acier, nous avons autre chose qu’un roman donc. Plus de 600 pages se consacrant à deux des grands empires des bouquins, celui de Manticore, et celui de Grayson, en se focalisant sur… Tout. La moindre donnée est ici utilisée pour enrichir et approfondir l’Histoire, les données astrographiques, la politique et les forces militaires de ces géants. Un travail ahurissant, mais pratiquement une journée ordinaire de boulot pour les passionnés de BuNine, à qui David Weber rend un vibrant hommage. La démarche me fait penser au Codex de Riva, du couple David et Leigh Eddings, mais en bien plus ambitieux, et surtout en bien plus riche.

#honorverse | Explore honorverse on DeviantArt

Bon évidemment, ce tome un de l’encyclopédie est réservé à ceux et celles qui ont déjà entamé le cycle Honor Harrington, ou alors aux lecteurs et lectrices hardcore, ceux et celles qui lisent sans rétro-éclairage et qui cornent les pages de leur bouquin! Je ne peux d’ailleurs que vous encourager à vous y mettre, car au-delà de l’aspect militaire des histoires, les intrigues politiques sont nombreuses, tout comme les personnages que nous voyons évoluer, et parfois mourir également. Le travail de recherche est impressionnant, et fera sans doute grimacer celles et ceux qui n’apprécient pas les cycles longs. Je précise toutefois que cette encylopédie est très bien organisée, il est donc possible de s’y référer en lisant les différents tomes du cycle, qui d’ailleurs peuvent êtres lu par paires ou par trios.

#honorverse | Explore honorverse on DeviantArt

Par contre pour les rôlistes, et dans une moindre mesure pour les figurinistes, cette Maison d’acier n’est que du bonheur, bonheur martial, mais bonheur tout de même! Il y a tout pour faire jouer dans l’honorverse, ce qui ne se fait étrangement pas couramment, alors que nous avons là un superbe cycle de space opera « sérieux ». Niveaux technologiques, projets militaires, intrigues politiques, tout est là pour lancer d’incroyables campagnes à travers cette vaste galaxie pleine de dangers!

Deux autres tomes sont prévus pour compléter l’encyclopédie de l’honorverse, la Maison des mensonges, et la Maison des ombres, voilà encore de bonnes raisons pour coiffer son tricorne, monter sur la passerelle de son croiseur lourd et ordonner le tir de quelques salves de lasers!

4 commentaires sur “La Maison d’acier, de David Weber

Ajouter un commentaire

  1. Sur la longueur, je trouve qu’il faut s’accrocher, surtout à cause des tournures de phrases souvent identiques, ce qui pour quelques personnages qui survivent aux nombreuses et super bien décrites batailles, devient une rengaine un peu ennuyeuse. Mais c’est un cycle excellent!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :