Gloom, la victoire en souffrant!

gloom-p-image-51802-grande

Coucou mes p’tites patates! Allez, avant de vaquer à de saines occupations en extérieur, je pose quelques mots au sujet d’un très bon petit jeu, plein de fun et de douceur, j’ai nommé, Gloom!

Gloom est un jeu de Keith Baker, Môssieur Eberron, pour ceux et celles qui pratiquent le meilleur loisir du monde. Il s’agit d’incarner les membres d’une famille, tous plus barrés les uns que les autres, et de jouer des cartes aux noms évocateurs, comme « a été dévoré par des ours« , ou « a subi de fréquentes fractures« … Sauf que ces terribles choses se produisant pendant le jeu doivent être posées sur ces propres personnages! Oui, dans Gloom, il faut faire mourir SES personnages le plus rapidement possible, mais surtout en leur ayant infligé les plus terribles tourments! Un pique-nique sans souci, un mariage heureux, ces choses-là sont pour les autres, et leurs apportent d’épouvantables bonus, leur amenant le bonheur qui les fera perdre… Oh oui, Gloom va sûrement peu plaire à ceux et celles qui se choquent d’un bon Auberge sanglante, ou qui préfèrent laisser passer le pion adverse devant le leur (cette fichue politesse…).

L’atout principal de Gloom, à mes yeux, est son côté narratif, stimulant l’imaginatif des participant(e)s. En effet, il est possible de bêtement poser des cartes sur ses personnages ou ceux des autres, mais le sel du jeu consiste à amener verbalement chaque carte jouée par une petite introduction. Ainsi, les histoires se développent, comme dans Il était une fois, et deviennent de plus en plus farfelues! Pour l’avoir fait jouer un nombre important de fois, je constate avec plaisir que ceux et celles ne se sentant généralement pas trop à l’aise en public finissent invariablement par se lâcher, et deviennent souvent les pires fossoyeurs de leurs propres personnages!

Avec sa mécanique archi-simple – Oui, il y a quelques petits bonus ludiques sur les cartes – Gloom est un excellent jeu à l’humour noir, vraiment à part dans sa catégorie, et proposant une expérience ludique originale, ce qui de nos jours, est particulièrement rare. La boîte de base existe en vf, mais aucun des nombreux suppléments n’a été traduit, dommage. Je vous recommande en tout cas chaudement ce très bon jeu d’ambiance!

5 commentaires sur “Gloom, la victoire en souffrant!

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :