Zothique, de Clark Ashton Smith… Lovecraft puissance mille!

Sinistres et obséquieuses révérences à vous, mes p’tites patates… Oui c’est pour rester dans le ton de cet article! Je vais vous dire deux-trois mots au sujet de mon gros coup de cœur du moment, l »édition de chez Mnémos de Zothique, recueillant les écrits de Clark Ashton Smith parlant de… Zothique. Les autres pans de son œuvre sont également prévus, je suis donc joie.

Clark Ashton Smith, c’est un copain à HP Lovecraft et Robert Howard, l’on peut dire que c’est le trio d’auteurs qui fit émerger la fantasy un peu dark aux Etats-unis des states. Howard et Lovecraft, ça va, leurs textes sont maintenant largement diffusés, mais je n’avais lu que des nouvelles de Clark Ashton Smith, dans les Weird tales, récits trop brefs qui m’avaient marqué, alors que je n’étais qu’une jeune patate à peine gloomy, même pas ténébreux. Là avec cette intégrale, c’est donc un gros choc, et sans pouvoir m’inspirer tu style, qui passera difficilement de nos jours, la puissance évocatrice de Zothique est hallucinante.

Zothique, c’est le nom du dernier continent de la Terre, éclairée par un soleil en fin de vie. Les humains sont toujours là, proches de l’extinction, et avec tous les travers exacerbés par la connaissance d’une extinction prochaine. La magie est revenue, les anciens dieux également, et à chaque page, nous découvrons un monde fait de décadence et d’horreur. Des entités lovecraftiennes sont parfois décrites, mais la plume de Clark Ashton Smith se focalise sur la noirceur du cœur humain. Les sorciers sont des nécromants et pas l’ombre d’un mec mec musclé en slip en fourrure pour contrecarrer leurs plans! Mais l’auteur compte sur la notion de destiné, et parfois, des forces s’équilibrent, sans pour autant que cela apporte du mieux, et encore moins du Bien!

Vraiment je suis épaté par ce roman, où les influences des deux autres auteurs sont perceptibles, mais qui permet également de noter celle de Clark Ashton Smith dans les œuvres de Lovecraft, peut-être un peu moins dans celles d’Howard. Pour ceux et celles qui connaissent mon attirance pour les Contrées du Rêve, eh bien voilà, avec Zothique, je retrouve cette ambiance onirique… Sauf qu’ici il s’agit plutôt d’un long cauchemar sans fin!

2 commentaires sur “Zothique, de Clark Ashton Smith… Lovecraft puissance mille!

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :