Comic’addiction #12

Résultat de recherche d'images pour "méta-baron tome 5"

Méta-baron #5 « Rina, la méta-gardienne »: La nouvelle série d’Alexandro Jodorowski se poursuit, cette fois-ci dans un autre univers et avec une autre caste, celle des méta-gardiennes! Petit délire à la Avatar pour le coup, durant ce périple d’un méta-baron amoindri sur le monde d’Algoma, où la précieuse épiphyte est partout. Le méta-baron casse quelques têtes, mais derrière lui arrivent les technos-technos, et le combat va reprendre, encore une fois. Cette nouvelle série est évidemment très bien, mais je la place un cran en dessous de la Caste, alors qu’elle en est le prolongement. C’est le côté épisodes qui m’incite à moins l’apprécier, alors que la précédente me donnait plutôt l’impression de découvrir à chaque fois des pans d’une Histoire galactique, ici l’action prévaut, ce qui en soi est super, mais tout de même! En tout cas une série à découvrir, pour celles et ceux qui ne savent pas quoi lire d’épique et de grandiose!

34657854

Batwoman #1 « the many arms of death : Le titre de Marguerite Benett redémarre dans la tendance Rebirth de chez DC comics! Bon, Batman, comme Wolverine, ce sont des personnages qui m’ennuient tellement les auteurs, au fil des ans, en ont fait tout et n’importe quoi. Batwoman, je l’ai découverte à travers les articles de the lesbian geek, un autre wordpress de qualité, parlant de comic books, mais pas que. Le personnage n’est pas très original, c’est une « bat« , et veut incarner les valeurs LGBT, soit. Au-delà de l’argument marketing cependant, eh bien ma foi, cette Batwoman est plutôt intéressante, Marguerite Benett apporte une touche rafraîchissante à des aventures classiques, mais qui ici ouvrent sur des intrigues intrigantes!

Supporté par de magnifiques illustrations et un graphisme assez dynamique, Batwoman pourrait bien me donner l’envie de plonger à nouveau dans l’univers des chiropterologues (les amateurs et amatrices de chauve-souris)!

Dejah Thoris #0 : Lancement d’une nouvelle série dans l’univers livresque et transposé d’Edgar Rice Burrough, Princess of Mars! Bon j’avoue avoir surtout été attiré par l’illustration tout à fait magnifique de Jay Anacleto, adepte comme de nombreux mâles des armures féminines légères-légères. Amy Chu à l’écriture, d’une histoire ici très classique, pratiquement une origin story (mais en 32 pages). L’autrice – si j’ai bien suivi le débat sur la bonne terminologie – a déjà travaillée sur Poison Ivy et Wonder woman, leur donnant une certaine profondeur plutôt bienvenue et nécessaire. Dynamite propose régulièrement des comic books adaptés de franchises, cela avec plus ou moins de bonheur, mais j’avoue que les transpositions de John Carter et autres spin-off martiens se sont révélés pour le moment assez agréables à lire. Série à suivre donc!

4 commentaires sur “Comic’addiction #12

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :