Archon, un peu de glory, pas mal de machination!

Coucou mes p’tites patates! Oui, j’aborde encore un jeu de chez Artipia games, c’est parce que j’aime beaucoup ce que font ces satanés grecs! Donc, après Among the stars, voici donc que je vais vous toucher quelques mots au sujet d’Archon – glory & machination! Il s’agit d’un jeu de Nikolas Sakaloglou et Sotirios Tsantilas, superbement illustré par Antonis Papantoniou et Giota Vorgia, d’une durée annoncée de 90mn, mais mieux vaut en compter 120 tout de même.

Dans Archon, nous allons poser des meeples sur des cases pour en jouer les actions correspondantes. Il n’y a pas de la place pour tout le monde, et le-dit monde va souvent chercher à prendre les emplacements les plus douillets, vous savez, ceux que vous convoitez depuis deux tours en espérant que personne n’aura noté vos préparatifs pour votre tour complet de la piste de score. Donc oui en effet, jusque là, rien de bien original, sauf que pour poser vos meeples, il vous faudra jouer des cartes de personnages, cinq disponibles à chaque tour. Certaines places coûtent deux de ces cartes, ce qui réduira d’autant votre nombre d’actions. Outre les Courtiers, que vous aurez en nombre et qui sont des personnages de base, vous pourrez acquérir des Magisters aux pouvoirs différents, renforçant vos actions, et vous permettant même de faire payer les autres!C’est le petit côté deckbuilding-branchouille du jeu, et en effet, aller chercher des Magisters pour remplacer vos Courtiers donne de la pêche à votre main de cartes, mais offre également pas mal de points de victoire. Pour le reste, les actions permettent de compléter des objectifs dont la valeur se modifie au fil des trois saisons que dure le jeu, acheter des tuiles à points, encore une fois, rien que du très classique dans la catégorie jeu de pose. Classique, mais vraiment bien fichue, comme beaucoup des jeux de chez Artipia games, un éditeur qui au niveau des mécaniques se calque sur de gros succès, mais offre toujours de la qualité, améliorant fluidité ou rythme, et avec de jolis ajouts.

Très bonne surprise que ce Archon – Glory & Machination, avec un plateau certes un peu chargé, mais dont le rythme devient rapide après un tour ou deux à appréhender les manières de scorer. Les fans ont relevé le petit souci du premier joueur, qu’il est difficile de détrôner, mais cela implique un sacrifice de cartes pour prendre cet avantage ici important. Cela ne m’a pas perturbé plus que ça et sa position dans l’ordre de tour est également, et comme souvent, un élément primordial à prendre en compte à certaines phases d’une stratégie.

J’ajoute que le jeu, encore une fois comme beaucoup des Artipia games, est visuellement original et très coloré. Cela donne une identité forte et permet, à mes yeux en tout cas, de se démarquer plus facilement dans la jungle des produits ludiques. Je ne peux que vous recommander chaudement ce jeu, à cependant réservé à un public de ludovores habitués.

 

 

 

 

 

7 commentaires sur “Archon, un peu de glory, pas mal de machination!

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :