Cinéphagie extrême!

Hello mes p’tites patates cinévores! Oui, j’avais du retard à rattraper, j’ai donc profité d’un peu de temps nocturne pour visionner des œuvres de réalisateurs et/ ou avec un casting plaisant. Comme promis, 2018 sera pour moi la première année sans super-héros ni blockbuster, les producteurs de ce genre qui m’anime pourtant ayant fait le choix de ne plus se soucier d’un scénario minimum ni d’aucune cohérence interne à leurs produits. Tant pis! Le septième art est riche de perles n’attendant que d’être visionnées!

The shape of water, de Guillermo del Toro… Bon, j’avoue que je me suis endormi à mi-parcours et que j’ai accéléré la dernière demie-heure. En voyant la lumière et le décorum entourant cette héroïne muette et un peu naïve, je n’ai pu me défaire de l’impression de voir une énième Amélie Poulain. J’aime ce que fait le réalisateur, acteurs et actrices jouent correctement, mais je ne suis simplement pas rentré dans cette histoire d’amour bancale, même pas émouvante. Guillermo del Toro aura fait son maximum pour que ça n’arrive pas, son amphibien humanoïde ressemble beaucoup à Abe sapiens, le charisme en moins, et ses interactions avec le méchant n’ont provoqué chez moi aucune empathie – mais peut-être suis-je trop loin sur la voie des ténèbres –

Autre chose qui me gêne, la scène de masturbation dans la baignoire, le temps que les œufs cuisent… Je perçois l’envie de faire une scène décalée, mais franchement, cela n’apporte rien sur le personnage d’Elisa et c’est même juste puéril. Je suis souvent étonné que la Jeune fille de l’eau, de M. Night Shyamalan continue à se faire descendre en flamme, mais j’ai pour ma part largement préféré celui-ci que ce Shape of water, à mon goût foiré à tous les niveaux. J’ai vraiment la sensation d’avoir vu un film bâclé sur tous ses aspects, ce qui est très étonnant de la part du réalisateur du Labyrinthe de Pan.

Lady bird, de Greta Gerwig. Bon là j’avoue, depuis Great Budapest hotel, je suis touché par Saoirse Ronan, et regarde donc ce qu’elle fait. Je classe ce film dans ma case Garden state, pleine de jolis petits films un peu tous identiques, avec des gens plein de mal-être – souvent des blancs de la classe moyenne, mais passons – et qui malgré cela, ou plus généralement grâce à cette souffrance intérieure, parviennent à nouer des liens, à sortir des sentiers battus, et à vivre. Pas du feel-good movie avoué, mais tout de même, on oscille entre sensation de bien-être et mélancolie. Et donc ce Lady bird propose tout cela, une tranche d’adolescence ordinaire, un train-train, le narcissisme de l’adolescence. On peut rapidement être exaspéré par cette Christine « Lady bird », mais la réalisation est bien faite, le casting fait son job, et à la fin du film, on a finalement passé un bon moment. Oubliable pour moi, mais plaisant à visionner.

Get out, de Jordan Peele. Bon, malheureusement on m’avait spoilé le truc quand je suis allé le voir au cinéma, mais j’ai tout de même eu envie de le visionner de nouveau, sans énervement. Très très bon bien entendu, et dans un genre, l’horreur, ou faire du bon est assez difficile, tant les facilités scénaristiques sont faciles à balancer. La situation est amenée tout en douceur, les personnages sont bien ficelés et leurs comportements restent rationnels tout du long. Le rythme est vraiment super bien maîtrisé et les atmosphères bien goûteuses. Même en connaissant le dénouement, j’ai savouré cette plongée dans la Fosse, cette lutte, et cette fin digne des meilleurs slashers, mais pour le coup, ici intéressante et vraiment drôle. Bon point d’ailleurs au dosage parfait de l’humour, incarné par le seul personnage de Rod, et qui assure ce pan nécessaire du tout avec brio. Voilà donc un film qui mérite vraiment son succès!

4 commentaires sur “Cinéphagie extrême!

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :