The 100, la jeunesse post-apo!

The 100, Season 3 on iTunes

Stream 154 free Lexa + The 100 radio stations | 8tracks ...Hello mes p’tites patates du skaikru! Alors oui je sais, cette série est destinée à un public jeune, on y retrouve la formule toute prête, ajustable à n’importe quelle époque, à base d’histoires d’amour, de réactions incohérentes et d’une moralité en carton. Bref, du produit américain pur jus, et dont le visionnage hâte la fin de l’Humanité – rien de moins! – Eh oui mes p »tites patates, the 100 est tout ça, de la soupe préparant nos temps de cerveau à de longues plages de publicités réconfortantes, pour nous éviter de trop penser. Oui c’est vrai, mais après quelques saisons, je dois bien avouer que j’accroche encore – oui d’accord, un peu distraitement – aux intrigues qui se mettent en place, et à une trame qui, il faut bien le reconnaître, se densifie de manière intéressante.

Beware les p’tites patates! Je ne vais pas comparer the 100 à de vraies séries comme the Expanse ou Westworld, non quand même pas, mais je la range dans mes petits plaisirs coupables, comme l’achat de Kiri pour une recette, ou une commande de dés chinois. Et enfin pour évacuer les points négatifs normalement bloquant, c’est une série du network CW, qui produit Arrow, Supergirl, ce genre de choses, donc.

Bon! The 100 donc, une série qui en est à sa cinquième saison, se déroulant maintenant après un deuxième apocalypse, et inspirée des romans de Kass Morgan (que je n’ai pas lu). A la base, ce sont de jeunes délinquants, à bord d’un ensemble hétéroclite de modules formant l’Arche, qui sont envoyés en éclaireurs – un peu contraint – sur la Terre, victime un siècle plus tôt d’un cataclysme nucléaire. Alors oui, je sais que c’est complètement stupide dès le pitch, et les réactions de ces jeunes le sont tout autant, et cela d’une saison à l’autre. J’avais déjà mentionné ma surprise en découvrant le traitement de la jeunesse dans la série brésilienne 3%, et je retrouve ici cette propension des scénaristes à faire de ces teenagers des caricatures de caricatures, continuellement dominés par leurs hormones, et un brin débilos. Je trouve ce modèle très répandu, et un peu inquiétant – même si pour ma part, pour de vrai, je souhaite très fort que nous disparaissions le plus vite possible en tant qu’espèce

Octavia est considérée comme la badass du show… j’ignore pourquoi.

Nous suivons donc les aventures d’une centaine de jeunes, découvrant un monde verdoyant et à peine radioactif, mais qui prend vite une saveur post-apocalyptique très intéressante. Ils et elles sont nombreux à périr, rien que dans la saison 1, et même si les personnages principaux sont inintéressants au possible, beaucoup de seconds couteaux se démarquent et rendent le show attrayant. On découvre donc des tribus d’évadés de Mad Max, des survivants ayant conservé leur technologie, évidemment ce sont des méchants, puis tout s’accélère avec le retour des adultes de l’Arche, de nouvelles intrigues tournant autour de gaffes et autres comportements typiquement américains – tu étais là avant, mais c’est ma terre – la pure science-fiction s’entremêle avec le post-apo, en un mélange pas vraiment original, mais qui adopte au moins un univers bien structuré, et se complexifiant rapidement. Je le répète, c’est une série CW, donc les recettes sont des plus élémentaires, et surtout réemployées à chaque saison avec une légère variation. Quoiqu’il en soit, the 100 offre une assez belle saga, violente et malgré tout, plutôt immorale – avec les justifications habituelles de la culture américaine – et je vous encourage donc à la découvrir, si vous avez bien entendu un peu de temps pour ingurgiter les cinq saisons actuelles!

Interview de Bob Morley alias Bellamy dans la série the ...

6 commentaires sur “The 100, la jeunesse post-apo!

Ajouter un commentaire

  1. Salut,
    je suis assez d’accord avec ton avis sur cette série. La saison 1 avait été assez intéressante notamment avec l’alternance des moments sur terre et sur l’Arche (monde suuuuuper cruel vu les choix qu’ils ont à faire) (je te corrige juste que en théorie l’apocalypse a eu lieu 400 ans plus tôt et les humains devaient rester 700 ans dans l’espace mais ne pouvaient plus tenir – et pas 100 ans comme tu dis). Et puis j’avoue que la p’tite histoire Clarke/Finn était mon petit plaisir coupable à moi 🙂 (alala les cheveux de Finn!) J’ai hurlé pendant la saison 2 à ce propos mais au final c’était un choix assez bad ass. Bref pour les fans de post apo et de SF j’ai quand même trouvé que les saisons 1 et 2 étaient pas mal. et en général il y a comme dans beaucoup de séries de ce genre des éléments hyper intéressants à piocher : les ravages de la radioactivité, le système pénal dans l’espace, la façon dont sont désignés les chefs chez les grounders, la religion basée sur le retour à la terre, les cours de « survie sur terre » dispensées dans l’espace par des gens qui ont jamais vécu sur terre, etc. je salue aussi un superbe finale pour la saison 5 qui m’a juste bluffé. et m’a donné envie de voir la 6. Après il y a des choses ridicules : les réactions des perso comme tu dis, (qui ont des réflexions intéressantes sur la responsabilité, le sacrifice, la culpabilité face au meurtre, qui volent juste en éclat dès qu’il y a un peu d’action qui demande qu’ils zigouillent tout le monde). et surtout les distances !!!! bordel dans la saison 1 ils étaient paumés sur terre, et voyageaient pendant des jours pour aller d’un lieu à un autre, et d’un coup, en quelques heures ils rejoignent Bidul puis reviennent à temps pour le petit déj en trouvant leur chemin comme s’ils avaient inventé Mappy en mode post-apo. bref divertissant mais j’ai levé mes yeux au ciel au moins 100 fois par épisode (c’est ma compréhension perso du titre « the 100 » 🙂 )

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :