Diesel and dust, la bonne musique des 80’s!

Hoedawn: Diesel and Dust (Midnight Oil, 1987)

Coucou mes p’tites patates des antipodes! Après vous avoir touché deux ou trois mots concernant les origines de mon évolution en ludo sapien éclairé, ICI, j’ai bien envie de rester dans les années 80 pour pointer d’un doigt boudiné l’excellente musique qui éveilla la conscience d’une jeune patate ténébreuse. Tout commence donc en 1987 avec la sortie de l’album Diesel and Dust, de Midnight oil!

Ce groupe australien ne débarque pas de nulle part et c’est déjà leur sixième album, mais le premier à se faire connaître à l’internationale et du grand public. Classé très longtemps au top 50 – la référence de l’époque – je n’étais alors épaté principalement que par le style de danse un peu original du chanteur Peter Garrett – qui deviendra 20 ans plus tard le ministre australien de l’environnement – et bien entendu par ce rock qui me changeait des Iron maiden et autres gens chevelus. Cependant, après avoir visionné les clips des classiques Beds are burning, Bullroaer ou Put down that weapon, je me souviens avoir pris mon dico français/ anglais pour comprendre ce que disait le géant vert, surnom du chanteur. On peut dire que c’est avec Midnight oil et cet album en particulier que j’ai abordé mes premières thématiques environnementales, certes déconnectées de ma réalité d’alors, mais tout de même.

L’album en lui-même est vraiment très bon, très rock des années 80, calibré pour se classer dans les charts. Les précédents ont un son un peu plus brut, les suivants deviennent de plus en plus gentillets, et donc pour moi Diesel and Dust reste vraiment l’apogée de Midnight oil. Du coup, même si en 1987 il y avait Sabrina et son boys boys boys ou encore Alain Delon classé dans le top 50, entendre du rock australien engagé fut comme un vent de fraîcheur! Et même plus de trente ans après, près de la moitié de l’album est encore dans ma playlist, en particulier Dreamworld, Bullroaer et surtout, Warakurna, avec sa batterie bien plaisante à l’oreille.

 

5 commentaires sur “Diesel and dust, la bonne musique des 80’s!

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :