StarGate Diaspora – Mission I : Araxas

Hello mes p’tites patates tau’ri! Vous lirez ici un rapport de partie dans l’univers tout personnel de StarGate Diaspora, avec le système FATE pour les règles. Mon blog sur le sujet est ICI. Pour résumer la situation, les goa’uld ont finalement réussi à bombarder la Terre, dans un futur proche, et l’Humanité s’est retrouvée disséminée à travers la galaxie. Et étant ce qu’elle est, les alliés comme les nox ont finalement décidé de leur trouver un monde où les tau’ri pourraient se regrouper, et laisser le reste de la galaxie en paix. Mais depuis New hope, la diaspora humaine pourrait bien redevenir une force sur laquelle compter.
***
Stéphane incarne le Capitaine Emerson Grant
Laurent incarne Ko’lak, ancien Primat d’Oqani
Eric incarne le Kana Meitzer Hingstrom
Kavel incarne la Caporale Kate Wintworth
Olivier incarne Rajwa Hinapari
***
Les pjs terminent leur formation au StarGate Command et apprennent qu’un nouvel officier va prendre ses fonctions, le Général Irdaï Davalt, récemment arrivé à New hope avec une cinquantaine de nouveaux migrants. Bien qu’ils ne soient pas encore officiellement rattachés à des équipes SG, les pjs sont finalement convoqués par le nouveau Général, dans un bureau encombré de cartons et dominant la salle de transit.
Homme de terrain, le Général Davalt s’inquiète pour ses hommes et la disparition de SG8 représente son premier challenge. Plutôt que de mobiliser une autre équipe déjà déployée, il fait le choix d’envoyer les pjs, persuadé d’avoir là un groupe parfait pour une future équipe. L’ordre de mission est simple; Se rendre sur P7D-434, également connue sous le nom de Kyrva, découvrir la situation de SG8 et ramener ses membres sains et saufs.
La planète est au cœur d’un système à double étoile, les drones de reconnaissance ont révélés la présence d’une jungle sans limite, d’une chaleur étouffante et de journées interminables. Le camps des Wilsons est à deux jours de marche du chappai, une pyramide goa’uld sans activité thermique est quant à elle à deux jours. Il reste deux drones laissés là par SG8, et que les pjs utiliseront pour faire leur propre reco. En survolant le camps, l’appareil se fera descendre par une vigie armée d’un fusil archaïque. Bonjour l’accueil.
A partir du chappai, les pjs décident de suivre la piste repérée par Meitzer Hingstrom, qui les éloignent du camps des Wilsons mais les dirigent vers la pyramide. Le chemin à travers la jungle est particulièrement difficile à arpenter, mais permet aux pjs de découvrir un ancien plateau recouvert par une épaisse végétation, ou se trouvent encore six planeurs de la mort. Ko’lak fait son intéressant en montant dans un cockpit et faisant quelques manœuvres dans le ciel de P7D-434, ce qui plus tard va provoquer leur rencontre avec trois chasseurs menés par Pieterson Wilson. Rencontrant pour la première fois des étrangers à leur famille, les chasseurs se montreront surtout cordiaux, et rassurés de ne pas avoir à trucider des goa’uld – Rapport au planeur de la mort qu’ils auront aperçu dans le ciel il y a peu. Ils avoueront n’avoir jamais vu d’autres membres d’une équipe SG et inviteront les pjs à leur camps.
Le chemin jusqu’à la pyramide s’achèvera en même temps que la piste de SG8, le lieu est un simple site d’atterrissage pour un at’ak, et Ko’lak confirmera que c’est ici le domaine d’Araxas, un vassal d’Oqani, depuis longtemps en exil mais autrefois considéré comme un puissant guerrier de son peuple.
Kate Wintworth notera les traces de désintégrations par des zat, et les pjs concluront que SG8 a sûrement été attaqué ici. La fine équipe décidera de rallier le camps des Wilsons et en profitera pour traverser une nécropole engloutie par la végétation. Ils noteront, grâce à leurs sens affûtés, qu’un tombeau a récemment été visité, son entrée camouflée. A l’intérieur se trouve le sarcophage d’Araxas, qui se sera récemment éveillé au signal de l’activation du chappai par SG8. Les pjs décideront de détruire l’artefact et de poursuivre leur route.
Le camps abrite une quarantaine d’individus vivants sur un mode sectaire, avec un gourou nommé Montgomery, toujours entouré des plus belles femmes de la communauté. Quelques gardes, quelques vieux fusils, les pjs comprendront qu’ils n’ont rien à craindre des survivalistes et iront ouvertement à leur rencontre (enfin à la base, il y avait une tentative d’approche discrète, je crois). Montgomery aura déjà entendu parler d’eux par Pieterson, mais c’est surtout son fils, Elijah, qui semblera ravi de rencontrer de nouvelles têtes. Ils seront conviés au repas des Wilsons, et Ko’lak en profitera pour sentir la présence d’une larve dans le groupe.
Si Montgomery se montre aimable avec ses invités, il cherche activement une solution pour les renvoyer d’où ils viennent, cela malgré l’insistance d’Elijah pour les aider et les écouter. Il ne faut cependant pas longtemps pour que les pjs se mettent à farfouiller un peu partout dans le camps des Wilsons, et le gourou en profite donc pour les bannir.
Rentrant de son expédition avec Rajwa Hinapari, Elijah découvre la situation et voit, encore une fois, ses chances de partir de ce monde un peu compromises. Il décide de changer d’hôte et de prendre Montgomery, sans que nul ne s’en aperçoive. Les pjs sont déjà escortés vers le chappai, mais les chasseurs qui les accompagnent sont déjà en plein dilemme quant à leur envie de rester dans une vallée paumée toute leur vie.
Ayant réussit à convaincre les chasseurs de les laisser agir à leur guise, les pjs décident de filer vers la pyramide, où un goa’uld se sentant repéré pourrait selon eux emprunter les anneaux de transport pour fuir vers le sud, où se trouvent les al’kesh détectés par le drone de reconnaissance.
De retour à la pyramide d’Araxas, les pjs y découvrent que les anneaux de transport ont bien été récemment employés. Au même moment, ils verront surgir un membre rescapé de SG8, le Sergent Hart Leinfield, qui se fera passer pour une victime survivante d’une attaque par un goa’uld, que les pjs lui feront identifier comme étant Elijah. Il acceptera de les accompagner à travers les anneaux, et se retrouve avec eux à bord d’un al’kesh des kyrvaan, en orbite autour de P7D-434. Les pjs comprennent rapidement qu’ils sont trahis par le sous-officier, mais grâce aux réflexes surhumains de Rajwa Hinapari, le traître est zaté avant de pouvoir réagir. Meitzer Hingstrom et Ko’lak frappent également comme la foudre, et mettent hors-jeu les contrebandiers qui pilotaient le al’kesh. Un rapide interrogatoire de Hart Leinfield leur apprend que toute la partie « goa’uld » de son récit était vraie, mais que le ki’nok travaille depuis longtemps avec les kyrvaan, et que les mines du sud fournissent une abondance de trinium.
Fort de leur prise, les pjs retournent livrer le Sergent Hart Leinfield en lui faisant passer le chappai. Leur cargaison de trinium est également déposée devant la porte pour être transférée au SGC, où les ingénieurs en feront bon usage. Avec leur al’kesh, ils se rendent ensuite chez les Wilsons pour confronter Elijah, qu’ils pensent être Araxas dissimulé parmi les survivalistes. Toujours absent, alors que leur arrivée avec le transport goa’uld attire un peu l’attention, c’est son père qui accueille la fine équipe. Avec leur diplomatie en passe de devenir légendaire, ils annoncent devant l’assemblée qu’ils soupçonnent Elijah d’être un goa’uld, ce qui provoque quelques remous parmi les Wilsons.
Montgomery les invitent à entrer dans le grand hall, et Ko’lak perçoit immédiatement la présence de la larve dans son hôte. Pas assez rapidement cependant, car Araxas les envoient valdinguer avec un champs de répulsion. Mais contraint de se cacher dans un corps vieillissant et mal en point, le goa’uld n’aura pas le temps de prendre l’ascendant sur ses adversaires, qui malgré une réplique chaotique, parviendront grâce au Capitaine Grant et à Ko’lak à le neutraliser promptement.
Peu après, alors qu’ils parviendront à convaincre Pieterson d’engager des négociations avec le SGC pour rejoindre l’Union planétaire, les pjs découvriront le corps sans vie de Elijah, dissimulé dans les quartiers de son père, d’où il n’était pas ressortit depuis leur dispute.
Araxas capturé, les pjs retournent au chappai afin de prévenir de leur retour, un goa’uld dans leurs valises. Le Général Davalt les félicitent, fait incarcérer la créature dans le corps de Montgomery, et prend contact avec le Comité afin d’affecter immédiatement les pjs dans une équipe active du SGC. Peu de temps après, ils apprennent qu’ils sont désormais le nouveau SG8.

2 commentaires sur “StarGate Diaspora – Mission I : Araxas

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :