Nightbane, Stranger things en mode adulte!

Nightbane® Role-Playing Game

Hello mes p’tites patates nocturnes! Je reviens dans le megaverse de la maison d’édition Palladium, qui nous propose également Rifts, pour vous toucher deux ou trois mots concernant la gamme la plus stimulante, à mon humble avis, j’ai nommé, Nightbane!

Développée par CJ Carella (auteur de Witchcraft également), la gamme Nightbane propose un pan du megaverse à tendance post-apo et horrifique – oui, ça fait de la bonne ambiance – dans lequel, un beau jour, soleil, lune et étoiles disparaissent, permettant l’ouverture de passages vers les nightlands, un miroir distordu de notre réalité, domaine de créatures vilaines physiquement, mais surtout, moralement. Comme on le sait, une bande de gamins à bicyclette peut gérer une invasion d’une dimension alternative, oui, sauf que dans Nightbane, les personnages incarnent des humains ordinaires, se découvrant une nature monstrueuse, avec laquelle ils et elles peuvent basculer, en fonction d’émotions violentes, et plus tard à volonté. Ce sont eux les nightbanes, possesseurs d’une façade humaine, et d’un morphus surnaturel lié aux nightlands. Comme dans les jeux du Monde des ténèbres, l’intérêt du jeu résidera donc dans la préservation de l’anonymat, et surtout, dans le choix de laisser libre sa nature monstrueuse ou plutôt maîtriser cette dernière.PAL0731 Palladium Books Nightbane RPG: Between the Shadows ...

Dans le monde de Nightbane, tout semble revenir dans l’ordre le jour d’après, mais en réalité, les passages des nighlands ont laissé passer les nightlords, de terribles entités jadis enfermées dans cette réalité alternative, et qui ont profité du dark day pour infiltrer la société humaine. Ils et elles sont les ennemis jurés des nightbanes, qui se posent ainsi en protecteurs de notre réalité – ça en jette bien plus que des gamins à vélos – ce qui n’est pas simple lorsque l’on a une tête de loup-garou, de vampire ou de cyborg.

C’est le système Palladium qui est donc en usage, avec son d100 pour les actions non offensives, et le d20 pour le combat. Pas le plus fou des systèmes, mais on s’y fait rapidement, en particulier dans l’univers Nightbane où l’atmosphère bien pesante permet généralement de privilégier la prudence et la discrétion. Les nightlords sont infiltrés dans la société et manipulent humains et créatures ramenées des nightlands afin de ne jamais croiser les nightbanes, tout en leur faisant de petites crasses – comme les faire traquer par le FBI, par exemple – et il faut également prendre en compte les périples dans les fameuses nightlands via des passages à la Stranger things. Les pjs pourront en effet y trouver de possibles points faibles de leurs adversaires, et découvrir les reflets distordus des humains qu’ils et elles connaissent. Une terre de psychopathes et sociopathes, voilà qui est bien fun! Nightbane® World Book 4: Shadows of Light - Palladium ...

J’ai peu joué à Nightbane, qui me semble toutefois la gamme la plus intéressante du megaverse de Palladium. Les nightbanes sont de puissantes créatures, mais font néanmoins très poids légers face aux nightlords ou leurs principaux serviteurs. L’habituelle large gamme de suppléments permet d’approfondir un univers très dense, mettant un point d’attention sur les liens entre la réalité et les nightlands, avec une menace omniprésente, celle des nightlords évidemment, mais également une autre plus inquiétante, celle de proches remplacés par les habitants de l’autre côté. Beaucoup de tension assez simple à mettre en place, et pour les pjs, une sensation de posséder d’énormes pouvoirs, sans pour autant pouvoir agir avec eux. Une bonne expérience de jeu donc, pour un univers m’ayant un peu fait penser au comic book Midnight nation, du sublime J. Michael Straczynski.

5 commentaires sur “Nightbane, Stranger things en mode adulte!

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :