Comme à la télé – the lost room!

Dans the Lost room, les Objets ont depuis longtemps captivé les personnages qui vont donc se retrouver mêlés à la Guerre des Cabales. La Légion et l’Ordre ne sont pas les seuls adversaires dans la lutte pour le contrôle des Objets, d’anciens membres des Collectionneurs sont toujours avides de retrouver leurs anciennes possessions, et leurs descendants s’abreuvent de plus en plus des mythes aberrants sur la création des Objets.
Les Collectionneurs
Arlène Conroy, gérante du Sunshine motel, devient rapidement obsédée par les Objets découverts dans la Chambre 10 de son établissement, qui n’en compte que neuf. C’est elle qui fonde les Collectionneurs, en charge de rassembler les Objets déjà en train d’être dispersés. La Clé est déjà considérée comme le plus puissant, et ce qui plus tard sera connu sous le nom d’Expérience Conroy implique une tentative pour refaçonner la réalité, grâce à une combinaison d’Objets, en passant par la Chambre 9.
L’expérience tourne mal et Ellen Conroy doit se sacrifier pour empêcher la destruction du monde. Les Collectionneurs survivants ont le temps de cacher les Objets les plus dangereux, avant que n’éclate la Guerre des Cabales, impliquant sans nul doute les premiers membres de l’Ordre ainsi que divers factions attirées par le pouvoir des Objets. Il ne faut pas longtemps avant que les Collectionneurs soient pratiquement tous tués, ou deviennent fous. On ignore quels adversaires affrontaient les Collectionneurs, mais il est probable qu’après l’Expérience Conroy, ils s’entredéchirèrent pour le contrôle des Objets.
La Légion
Bien que l’on ne sache pas grand-chose de l’organisation connue sous le nom de Légion, ses membres actifs, comme Jennifer Bloom, affichent un dégoût profond pour les Objets, qui ont souvent été la cause de drames personnels. Le but avoué de la Cabale est de retrouver et cacher les Objets, ces derniers ne pouvant être détruits. Ses membres font cependant usage de certains pour accomplir leur mission. Bien moins dogmatique que l’Ordre, une cabale rivale, la Légion opère partout avec des financements privés conséquents, permettant de rapides mobilisations en cas d’adversaire détenteur d’un Objet puissant.
La cabale semble posséder un bon réseau d’informateurs et peut surtout réagir dès l’apparition d’un Objet.
Après l’attaque contre Karl Kreutzfeld, les effectifs de la cabale semblent grandement réduits et l’on ignore si la Légion perdure après les événements du Sunshine motel.
L’Ordre
Très puissante et influente sur le plan politique, la cabale est formée autour de la croyance voulant qu’une fois tous les Objets rassemblé, les humains pourront parler directement à Dieu. Les membres de l’Ordre collectent les Objets, sésames pour être intronisé dans les rangs de cette cabale en quête de la Clé. Contrairement à la Légion, l’Ordre n’utilise pas ses Objets sur le terrain car ces derniers sont considérés comme des reliques sacrées.
Très hiérarchisée, la cabale est un véritable nid de vipères, où les luttes intestines limitent souvent la capacité d’action. Les rangs supérieurs sont formés d’individus retors, ayant une bonne connaissance des Objets, mais leurs subalternes n’ont qu’un savoir partiel, et sont sacrifiés sans remord, pour la cause.
L’on suppose que l’Ordre naquit des cendres des Collectionneurs, et tout laisse à penser que certains rescapés de la cabale originelle fondèrent cette organisation.
Les Collecteurs
Le plus connu de ces indépendants est bien entendu Karl Kreutzfeld, mais le Sood ou la Fouine sont également des acteurs majeurs de l’underground gravitant autour des Objets. Véritables sources de connaissances pratiques pour qui découvre les artefacts et leur mythologie, les Collecteurs ont chacun une vision toute personnelle, ainsi que des ambitions supplantant toute autre priorité. Obsédés par les Objets, ce sont eux qui les manipulent le plus fréquemment, pour le pouvoir qu’ils apportent. Tous sont dangereux et leur obsession commune les amènera parfois à perpétrer des actes horribles.
On ignore combien de Collecteurs existent, mais ce sont des solitaires, parfois comme Kreutzfeld ayant trahi une cabale, fournissant de temps à autre de précieux renseignements. Une petite partie d’entre eux se refusent à manipuler des Objets, redoutant l’influence de ces derniers, mais restant néanmoins obsédés par eux.
Les Objets
Grâce aux Collectionneurs, une liste exhaustive des Objets de la Chambre 10 a été établie depuis longtemps. Les plus puissants artefacts sont disséminés à travers le monde, pistés par les Collecteurs et par les cabales. D’autres sont dormants, c’est-à-dire que leurs pouvoirs ne se sont pas encore révélés.
Tous les Objets sont indestructibles, hormis dans la Chambre 10 où ils perdent leurs propriétés. Lorsque l’un d’eux est détruit, une loi physique dite de Conservation des Objets amène l’apparition d’un nouvel artefact.
Certaines combinaisons d’Objets permettent la manifestation de nouveaux pouvoirs, la Montre-bracelet et le Couteau permettent ainsi d’obtenir le don de télépathie. Les pouvoirs des Objets sont parfois associés à leur fonction normale, mais pas toujours, il semble d’ailleurs qu’il n’existe aucune logique dans l’attribution des capacités aux Objets.

4 commentaires sur “Comme à la télé – the lost room!

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :