Quadropolis, l’urbaniste emmerdant!

Coucou mes p’tites patates bâtisseuses! C’est tout de même fou, je ponds des centaines d’articles sur ce blog, mais tombe régulièrement sur des jeux que j’aime, et dont e ne t’ai rien dit. C’est donc le cas de Quadropolis, le seul Days of Wonder qu’il me reste dans ma ludothèque, un jeu de François Gandon avec des illustrations de Sabrina Miramon!

J’aime bien Quadropolis, son design et le thermoformage efficace qui va avec me donne toujours le sourire, sa mécanique toute simple permet d’embêter un peu les autres tout en imposant la terrible contrainte du temps afin de bâtir de beaux quartiers dans sa ville. Car oui, dans Quadropolis nous incarnons des architectes qui allons devoir choisir des tuiles de bâtiments sur un plateau central, afin de les transférer dans nos propres quartiers. Chaque type de bâtiment permet de scorer d’une certaine manière, soit par lui-même, soit en se combotant avec d’autres, et l’autre contrainte du jeu impose des emplacements précis, il faudra donc choisir ses constructions dans un ordre précis.

Ce Quadropolis est un très bon petit jeu tactique, dans lequel ne pas être dernier est primordial. Quatre tours de quatre phases en mode classique, cinq en mode expert, on à le temps de rien! Et les ambitieux quartiers doivent s’appuyer sur un peu de chance pour voir le jour. J’aime tout particulièrement la tension qui coure tout du long de la partie, les choix terribles qu’il faut faire pour grapiller quelques points, les croisages de doigts en espérant que les autres n’ont pas vu la tuile suivante qui nous intéressait, vraiment, chaque partie est rapide – 60mn montre en main – mais toujours bien remplie de tension!

Bien entendu, le mode expert s’avère plus intéressant et monte l’expérience d’un cran. Il existe également une foultitude de tuiles promotionnelles, dispensables et donc indispensables, ainsi qu’une première extension, Services publiques, qui rajoute évidemment des tuiles, mais dont la pertinence ne m’a pas semblé frappante. Elles permettent d’appuyer sur les scores lorsque l’on se spécialise dans un type de bâtiment ou de ressource. Mouif.

Quadropolis donc! Un très bon petit jeu, dynamique et tactique, avec un matos impeccable! Essayez-le, il est très bien!

4 commentaires sur “Quadropolis, l’urbaniste emmerdant!

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :