Travelers, pour Comme à la télé!

Travelers • Serie TV (2016)
Travelers est une série de science-fiction crée par Brad Wright et diffusée chez nous par Netflix, elle implique des voyageurs temporels venant d’un futur un peu sombre, revenant en arrière pour essayer d’enrayer certaines courses d’évènements afin de donner une dernière chance à l’Humanité. La série repose sur le fait que les voyageurs téléchargent leur conscience dans les corps d’individus sensés mourir, et doivent donc ensuite jouer des rôles (quelle drôle d’idée!) afin de mener à bien leurs nombreuses missions.
Le sérivers Traveler se prête vraiment bien à des parties de Comme à la télé. Incarner des agents du futurs, mais également et surtout des êtres humains, s’incarnant dans des hôtes dont ils doivent imiter les comportements, dans une époque jugée arriérée, voilà qui est l’occasion de nombreuses scènes de bravoure!
Un équilibre est à trouver entre des missions basées sur des faits historiques qu’il faut modifier avec doigté, en prenant toujours en compte ce fichu effet papillon, et la vie ordinaire des hôtes, qui pour des voyageurs venant visiblement d’un monde manquant de tout, reste une tentation très forte.
Les Voyageurs
Ils sont partout – David Vincent les a vu! – et sont transférés dans des hôtes à travers le monde, en équipes opérationnelles en charge de missions prioritaires. Historien, Tacticien, Médecin, les membres arrivent dans leurs nouveaux corps parfaitement formés et aident souvent leurs camarades à transiter dans ce XXIème siècle bien étrange. Il arrive que le processus de transfert ne fonctionne pas, l’équipe est alors amputée de précieuses compétences. Il arrive également que des faits personnels liés aux hôtes affectent ces transferts. 3569 est téléchargée dans Marcy et découvre que son hôte est déficiente mentalement. Il est évident que la connaissance du présent par les gens du futur concerne des évènements généraux ou marquant, souvent en fait des données ayant pu être enregistrées, par des flux vidéos ou informatiques. Les détails restent donc un mystère, et fréquemment les ressorts scénaristiques les plus évident.
Comme indiqué plus haut, la tentation d’oublier les missions pour le futur et profiter de ce présent plein d’opulence, est grande. Les Voyageurs ne peuvent pas se reconnaître d’un simple coup d’œil, et doivent agir étrangement ou s’annoncer, afin de pouvoir être identifier. Nombreux sont ceux qui restent dévoués à la cause, apparemment des milliers, mais il est fréquent de croiser des individus profitant de leur connaissance de l’avenir pour se faire un petit nid douillet dans le présent – fuck le future! – et il existe en outre le fait qu’à la longue, les souvenirs de l’hôte imprègnent les pensées du voyageur, le poussant à s’impliquer d’avantage dans la vie quotidienne du réceptacle, et donc tomber amoureux, faire des bébés, ce genre de choses, évidemment interdites par les Protocoles, une série de règles pour les voyageurs, qui bien entendu, les enfreignent à chaque épisode!
Les Voyageurs sont envoyés dans le présent grâce aux savants calculs d’une IA, le Directeur. C’est elle qui monitore l’Humanité dans le futur, avec apparemment l’envie de sauver les gens et de faire ça en douceur – sûrement pour compenser les vilains missiles de son papa Skynet! – on découvre parfois des actions un peu limite, dans le monde manichéen des séries en tout cas, mais grosso modo, le Directeur est autant un protecteur qu’un guide pour les Voyageurs.
Les communications entre le futur et le présent se font par le biais d’enfants, dont les esprits peuvent être possédés plus facilement, et qui ne conservent aucun souvenir des messages qu’ils transmettent du Directeur aux Voyageurs. Ce sont les Messagers. L’IA peut également interrompe un transfert depuis le futur, tuant le Voyageur en pouvant même le remplacer par une autre conscience, l’hôte ayant généralement de grandes chances de mourir.
La Faction
Dans le futur, quelques irréductibles humains ne sont pas très satisfait des méthodes employées par le Directeur, et menacent aussi bien son programme de sauvetage de l’Humanité que son intégrité physique. Le sérivers Travelers se développe en grande partie autour du conflit entre Voyageurs loyalistes et ceux de la Faction, qui pour leur part n’hésitent pas à prendre n’importe quel hôte au hasard, interrompant ainsi des vies, qui pourraient d’ailleurs aider le futur. Les motivations des membres de la Faction sont peu développées, ce sont des méchants aux idées souvent radicales, mais il doit être possible que certains d’entre eux disposent de plans un peu plus finauds pour l’avenir.
Les Civils
Souvent, les collègues ou les familles des hôtes, interfèrent avec les missions des Voyageurs. Le sérivers se focalise sur une équipe dont les membres possèdent une forte empathie, et qui se retrouvent donc à régulièrement privilégier le bien-être de ces proches, plutôt que le bon déroulement de la mission. D’autres Voyageurs ne s’encombrent pas de tels sentiments, mais au final, peuvent être plus facilement repérés par leurs comportements étranges.
On découvre que le FBI a une sorte d’embryon de cellule étudiant les Voyageurs, elle est vite neutralisée, mais il n’est pas improbable que des groupes agissant off-grid puissent également s’intéresser à ces visiteurs du futur.

Les indépendants

Des Voyageurs comme 001, transféré par erreur dans l’hôte Vincent Ingram, ne sont pas rares. Le Directeur exige généralement le suicide pour celles et ceux qui risquent de perturber le cours de l’Histoire, mais bien entendu, certains doivent choisir de vivre une nouvelle vie, loin des Protocoles et des missions. Ils sont les ennemis des Voyageurs, mais également de la Faction, car leur connaissance du futur est en mesure de créer des lignes de temps alternative. Ils peuvent devenir de terribles nemesis, ou de simples proies à traquer. Les plus anciens, comme le premier Voyageur 001, ont cependant eu le temps de se préparer, en faisant fortune et en développant des moyens technologiques capables de stopper les Voyageurs à leur poursuite.

4 commentaires sur “Travelers, pour Comme à la télé!

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :