Ulm, des moineaux sur le Danube

Coucou mes p’tites patates ludophiles! J’étais pourtant persuadé de vous en avoir touché deux ou trois mots, mais en remontant le long de mon interminable chronologie d’articles, eh bien non! Je vous donne donc mon ressenti concernant Ulm, un jeu de Günther Burkhardt, entre autre papa de Chocolatl!

Bon alors déjà, pas de révolution ludique avec ce jeu, mais plutôt un bon moment passé à faire remonter votre barque le long du Danube, plus ou moins vite afin de profiter des différentes actions disponibles dans les huit différents quartiers. Pas de révolution, mais tout de même une mécanique de jeu bien sympathique, formée d’un damier de 3×3 tuiles représentant les diverses actions, que l’on pourra piocher ou choisir. A notre tour, nous jouons donc une tuile qui en éjecte une déjà présente, et nous permettra de faire jusqu’à trois actions différentes de cette ligne. Les configurations vont donc tout le temps changer, limitant l’intérêt de certaines actions et nous contraignant à jouer tactique plutôt que machiavélique stratégie – c’est un familial+ de toute façon, pas non plus besoin de cogiter quinze minutes par tour, n’est-ce pas? – les actions en elles-mêmes sont tout à fait classiques, permettant de déplacer sa barque, de se positionner sur le plateau afin de bénéficier d’avantages, de récupérer les tuiles éjectées, de prendre des cartes, etc… C’est plutôt bien fichu et très plaisant à manipuler!

On marque des points en remontant le Danube, en se positionnant sur le plateau et en combotant des cartes, qui offrent également des points ou des avantages immédiats en les défaussant. Bref, rien d’extraordinaire donc, mais l’auteur a su marier quelques mécaniques classiques pour un jeu rapide, tendu et au gameplay très agréable. Quelques petits points noirs cependant; La cathédrale, servant uniquement de compte-tours et pouvant induire les ludovores en erreur lors de l’achat, les tuiles de bâtiments, rapportant le même nombre de points malgré leurs positionnement dans la cité, et les règles divisées en deux livrets. Rien de bien grave cependant, et en tout cas pour moi, une très bonne découverte que ce Ulm!

4 commentaires sur “Ulm, des moineaux sur le Danube

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :