Greenland, baleine à bosses et femmes!

pic3936687

Coucou mes p’tites patates du grand nord! Ah! Nous avons enfin essayé Greenland, un jeu provenant pour sa troisième édition du financement participatif, qui permet à Sierra Madre games d’offrir règles révisées et beau matériel pour toute sa gamme, le tout dans des boîtes tipitites! Bon, vous commencez à le savoir, j’aime d’amour les jeux de cet éditeur, en particulier ceux de son éditeur, Phil Eklund, qui s’il ne mets jamais de chatons ou de ninjas-patates dans ses créations, nous fais nettement ressentir son profond intéressement face aux sujets abordés.

Car oui, Greenland est un jeu expert à la mécanique parfaitement huilée, mais il s’agit avant tout d’une immersion historique dans les cultures du Groenland, dont l’asymétrie initiale est expliquée par des faits réels. Chaque point de règle est ensuite justifié par de nombreux renvois – oui, le livret de règles fait verser des larmes de sang – et malgré une lecture difficile, on ne peut que s’immerger dans cet univers vraiment très particulier, où le mot survie n’a que peu de rapport avec la définition donnée par Koh-Lanta.

pic2485819

Dans Greenland, nous allons jouer des tribus entre les 11ème et 15ème siècles et allons tenter de survivre, aux maladies, aux périodes de grand froid, aux conflits et à la faim. La partie est rythmée par des évènements, jamais bons, mais que nos anciens judicieusement positionnés sur des rôles vont permettre d’atténuer. Nous allons envoyer nos chasseurs sur des cartes (biomes) où se trouvent des animaux à traquer, pour les points de trophées qu’ils représentent, ou pour la nourriture qu’ils fournissent. Ici, nourriture = bébés, car le jeu prélève beaucoup de vies dans la tribu, et il faut assurer sa descendance sous peine de disparaître. L’autre élément important, comme dans Neanderthal, ce sont les femmes! Selon les tribus, elles possèdent des capacités différentes, indispensables au groupe et totalement essentielles à la survie. Il est possible de se marier avec les femmes des autres tribus, afin de bénéficier de leurs capacités.

pic2484835

Et comment gagner? Pour une tribu polythéiste, ce sont les trophées qui prévaudront, alors que pour une communauté monothéiste, ce seront les ressources ainsi que les missionnaires envoyés convertir les vilains païens. Tout cela se planifie durant les tours de jeu, en atténuant au mieux les impondérables, nombreux.

Sans aucune surprise, Greenland est un excellent jeu de survie en milieu hostile. Ses mécaniques sont étonnement simples, basées sur une iconographie logique, mais outre le fait qu’ici le hasard est une plage, il faut soigneusement planifier ses actions afin de ne pas disparaître. A mes yeux une superbe pépite ludique!

pic4173955

4 commentaires sur “Greenland, baleine à bosses et femmes!

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :