Banshee, une bourgade pittoresque!

21061587_20131127162723525

Coucou mes p’tites patates en sucre! J’avais envie de revenir sur une très très bonne série déjà terminée après quatre saisons, avec une vraie fin, d’ailleurs plutôt bien maîtrisée, ce qui est assez rare pour le noter. Cette série, c’est Banshee!

Banshee, cekoidonc? C’est une série Cinemax, de Jonathan Trooper et David Schickler, nous narrant les aventures du shériff Hood dans la ville amish de Banshee, plaisante bourgade où les criminels sont de jeunes délinquants adeptes des tags… Sauf que le shériff Hood n’est pas vraiment un shériff, ni ne s’appelle réellement Hood! Il s’agit d’un ex-taulard lié à la mafia russe, venu à Banshee pour y retrouver son ancienne compagne, qui malheureusement à changée d’identité, s’est trouvée un mari et vis sa vie de desperate housewive! L’identité du Shériff Hood, il l’a prend en essayant de sauver le-dit shériff, qui malheureusement décède, des mains d’un caïd local, ancien membre de la communauté Amish, et rapidement Némésis du héros pas trop trop héroïque.

Banshee1

Banshee me fait beaucoup penser à Justified, une très bonne série avec pas mal de rebondissements, mais surtout pas mal de seconds rôles bien détaillés, aux motivations intéressantes, et dont les méchants sont vraiment très méchants, mais pas que. Chaque saison forme un arc qui voit invariablement la ville devenir un champs de bataille, et durant lesquels alliances et trahisons nous tombent dessus sans prévenir. Une trame de fonds et plusieurs fils conducteurs permettent de voir évoluer les personnages, toujours dans une sorte de grisaille morale assez bienvenue. Hood est un anti-héros assez classique, mais celles et ceux orbitant autour de lui altèrent son jugement, souvent un peu primaire, ce qui permet de le rendre attachant.

kurt bunker banshee - Google Search | Prison ink style ...
si si, lui c’est un des gentils

Attention tout de même, la série est plus violente que la norme, et comme dans Game of Thrones, des personnages attachants meurent soudainement. Le ton est plutôt dramatique et ce n’est pas une série policière, bien que le héros soit officiellement un shériff, il utilise plutôt sa position pour mener ses petites affaires, et parfois rendre une justice expéditive. Contrairement à Justified où il y a une dose d’humour noir, avec Hawkins, ici personne ne plaisante. La ville de Banshee devient rapidement et régulièrement un champ de bataille, et les drames s’enchaînent.

4 commentaires sur “Banshee, une bourgade pittoresque!

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :