Everway, le narratif épique, c’est mon dada!

a751024128a036d284777010.L

Coucou mes p’tites patates arpenteuses! Je réalise que de temps à autre, je mentionne cet excellent jeu de rôles qu’est Everway, mais que je ne me suis jamais fendu d’un petit article pour vous préciser de quoi il s’agissait. Eh bien voilà! En avant pour vous donner mes impressions sur ce que je considère comme l’un des meilleurs outils narratifs dans le loisir!

Everway, c’est d’abord un vieux jeu de rôles dans une énorme boîte étrangement blanche et avec une maquette un peu spéciale. Quelques petits livrets et surtout, des cartes, de vision pour relancer l’action et soutenir le propos, ainsi qu’un tarot spécifique au jeu pour déterminer la structure de l’aventure, entre autre chose. Point de dés dans Everway, et des règles réduites à minima avec seulement quatre caractéristiques élémentaires notées sur 10. L’accent est mis sur le descriptif d’un univers formé d’une myriade de mondes, ici nommés sphères, interconnectés par un réseau de portails. Oui, il y a des relents de Planescape par ici. Sauf que les personnages, les arpenteurs et arpenteuses des sphères, sont des êtres hors du commun, maîtrisant des pouvoirs prodigieux et pouvant librement voyager entre les mondes. Aucune liste de sorts mais plutôt une grande liberté d’interprétation, avec simplement des conseils liés aux valeurs des caractéristiques.

FertilityDans Everway, il est possible de piocher des cartes à n’importe quel moment et d’interpréter celles-ci à sa convenance – ça rappellera des souvenirs à celles et ceux qui jouent à Dixit – cela permet tout autant de soutenir sa narration personnelle que de relancer l’action en y ajoutant de l’aléatoire maîtrisable. Le système est archi-simple et tourne vraiment très bien. J’ai toujours cherché à poser des enjeux épiques durant les aventures, les arpenteurs et arpenteuses des sphères carburant à l’héroïsme, mais pouvant également facilement se laisser tenter par le côté obscur de leurs pouvoirs.

FishJ’ai trouvé dans la pratique de ce jeu un très bon équilibre entre du pur narratif et un cadre de règles léger mais englobant utilement toutes les notions techniques. Et pour approfondir l’univers comme le gameplay, un supplément désormais extrêmement rare est paru, Spherewalker sourcebook, dans lequel sont distillés de très nombreux conseils pour approfondir l’usage du tarot, pour mener des campagnes Everway originales ou tout simplement sur les possibilités de départ des personnages.

Ce jeu de rôles est  clairement dans mon top personnel, autant pour ses possibilités de campagnes épiques que pour sa prise en main facile. On peut aujourd’hui le trouver pour quelques euros un peu partout, et je vous le recommande fortement car il s’agit d’une vraie pépite rôliste.

Capture

11 commentaires sur “Everway, le narratif épique, c’est mon dada!

Ajouter un commentaire

  1. Vous avez réussi à récupérer le supplément Spherewalkers en version papier ?
    Les prix sont devenus du grand n’importe quoi (150 €+)… quand il est disponible 😥

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :