Dresden files, presque le monde des ténèbres

91BUKJv36YL._SX466_

Coucou mes p’tites patates ésotériques! Oui voilà, je vais vous toucher deux ou trois mots concernant la licence Dresden files, développée à partir des nombreux romans de Jim Butcher, et adaptée aussi bien en jeu de rôles papier qu’en série télé ou en comic books. C’est bien tout un univers magico-moderne qui s’offre ainsi à nous!

J’ai découvert the Dresden files avec la série télé, qui n’était pas la plus top du monde, mais se laissait regarder malgré tout. A travers les péripéties d’Harry Dresden, seul magicien à être dans l’annuaire, nous découvrions que notre monde réel était en fait peuplé de vampires, loups-garous et autres fées. Notre héros luttait évidemment contre les méchants représentants parmi ces peuples, et avait fort à faire avec les différents membres de sa profession – bien entendu, il y avait une jeune et belle femme qui n’y croyait pas du tout – bref, la série était moyenne. L’univers en lui-même, par contre, est intéressant, il s’appuie sur un cycle de romans, et se développe plus encore dans l’ensemble des recueils du jeu de rôles, publié par Evil hat productions. Au cœur de ce setting, les magiciens et magiciennes s’affrontent, un peu comme les immortels de Highlander, puisent dans des traditions antiques et font le tour de toutes les références connues. Il y a des conflits entre mages et vampires, entre les fées, et les personnages vont se retrouver impliqués dans des intrigues complexes.

9780451457813_p0_v1_s550x406

Le jeu est soutenu par le système FATE, ce qui par rapport au monde des ténèbres est un plus. Souple et collant parfaitement avec l’atmosphère un peu incongrue des romans, FATE est vraiment parfait pour donner une saveur bien particulière à Dresden files. Il existe en outre une version pour FATE Accéléré, que je trouve encore plus performante, tout en comprenant que des rôlistes auront tout de même envie de garder le principe des compétences.

Au final, plutôt qu’un énième ersatz de Vampire la mascarade, nous avons un univers sombre, bien moins désespéré, et dans lequel il est conseillé d’incarner des excentriques, autant par leurs manières que de par leur nature. Les intrigues s’organisent en campagnes de manière assez facile, grâce au style d’écriture de l’ensemble des suppléments, le découpage en épisodes, à la FATE, étant optimal pour vivre des aventures dans ce jeu de rôles ma foi plutôt sympa!

71ugEWMmVKL._SY741_

4 commentaires sur “Dresden files, presque le monde des ténèbres

Ajouter un commentaire

  1. J’ai dévoré tous les romans, et déçu qu’il n’y ait pas eu de suite… Alors quand j’ai vu le JDR Dresden Files, j’ai été joie … Mais il m’a fallu un moment avant de me faire au système FATE en VO.
    En tout cas un très grand jeu et un univers très sympathique.
    J’ai revu il y a peu, la série ShadowsHunters qui lorgne sur les mêmes thématiques, mais en moins fun.
    Si un jour quelqu’un se décida a traduire le jeu ce serait vraiment bien

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :