Pax Transhumanity, un futur rayonnant

pic4250726

Coucou mes p’tites patates améliorées! Oui je sais, ma volonté face aux merveilles ludiques proposées par Sierra madre games est comme effacée par une obscure IA projetant des ondes depuis le futur… J’ai essayé d’expliquer cela à mon banquier, mais je crois qu’il a des doutes. Bref! En décembre 2019 sortiront trois jeux de cet éditeur, financés sur Kickstarter sans aucun problème, et offrant de nouvelles perspectives ludiques. Parmi eux se trouve un Pax, série de jeux incroyablement riches, celui-ci est le bébé de Matt Eklund, et il s’agit de Pax Transhumanity!

Dans ce jeu à base de cartes et de plateaux individuels et communs, nous allons tenter de faire développer l’Humanité dans un futur proche, pas comme dans un 4X mais plutôt en nous focalisant sur les aspects sociétaux les plus précis, en incarnant chacun des rôles particuliers – les manières de scorer seront donc différentes – et en combinant nos connaissances pour favoriser l’intégration de la technologie dans nos corps.

pic4261954

Donc non, ici point de futur à la Terminator mais des possibilités d’évoluer vers d’hypothétiques possibles bien moins ternes. Rien que le pitch est passionnant, en particulier provenant d’un éditeur aussi sérieux et pointu sur l’ensemble de ces jeux. Bien entendu, il y aura de la compétition, mais le cadre de Pax Transhumanity, doublé par un financement participatif ayant évidemment débloqué tous les paliers, va offrir j’en suis sûrs une expérience profonde et stimulante.

Sortie prévue en décembre 2019 – possibilité de pré-commander le jeu sur le site, ICI

 

Capture

Mise à jour du 01/01/2020 : Bon eh bien voilà, le jeu a bien été reçu, pratiqué non sans mal, car ses mécaniques, bien que très simples au final, s’avèrent relever bien plus de l’amusement à manipuler les éléments du fluff en créant une belle société utopique, que de la simple compétitivité entre participant.e.s. Pax transhumanity tourne très bien, avec des parties en 90 minutes, et l’éventualité de n’avoir personne qui gagne.

Screenshot_2020-01-02 Patate des ténèbres ( patatedestenebres) • Photos et vidéos Instagram

Nous allons transférer des fonds, investir dans des idées formant un tableau de cartes, faire de la recherche autour de ces concepts, avant de les commercialiser, pour qu’ils intègrent le progrès humain. Et à partir de là… Stratégie! Eh oui, car il existe plusieurs manières de gagner. Le tycoon implique de poser ses disques de compagnie sur les différentes sphères humaines, dans ce cas-ci, un.e seul.e gagnant.e. Sinon il existe l’émergence d’une Singularité, apparaissant lorsque l’on agence cinq cartes de la même discipline, à la suite, au sein du progrès humain, et autrement, cinq autres manières de gagner en se focalisant sur une sphère humaine en particulier. Bref, le scoring est impossible à discerner jusqu’au dernier instant, et il faut la jouer finaude pour masquer ses intentions.

C’est vraiment très plaisant, contrairement à un Bios:Genesis ou l’on souffre pour assembler ses acides aminés et ses protéines, ici la mécanique est finalement très fluide, avec seulement deux grosses actions, amenées par quelques autres. Pax Transhumanity reste par contre un bon gros jeu expert, ce ceux que l’on ne propose pas aux passionné.e.s de miniville (oh je sais, je taquine… Si…), mais sa durée tout à fait raisonnable, et les possibilités stratégiques discernables en font mon préféré chez cet éditeur.

5 commentaires sur “Pax Transhumanity, un futur rayonnant

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :