Les sept cœurs de Corunarch #2

Screenshot_2019-12-08 Balic

Le Vordokorion

***

David incarne Syfaron, un humain sensei manifestant une lame psionique

Loïc incarne Ona, une demie-elfe barde ayant un grand savoir sur l’Âge vert

Gero incarne Yanaj, une guerrière humaine maniant un lotulis

Julien incarne Tarja, une humaine prêtresse du magma

***

Cantonnés au quartier des voyageurs depuis de nombreux jours, les pjs voient leurs finances diminuer, et le récent blocus du port de Balic par une anormale concentration d’horreurs pulvérulentes limite fortement le commerce. Des rumeurs commencent de plus à parvenir jusqu’au caravansérail de la Porte terrestre, annonçant la mort de Kalak, roi-sorcier de Tyr, des mains d’esclaves ayant prit possession de la lointaine cité.

C’est en pleine nuit que des groupes de prétoriens réveillent tous les occupants du quartier, réclamant l’aide de celles et ceux sachant manier armes et magie. Une forte récompense est offerte, et leur aide est réclamé par Andropinis lui-même. Encadrés par une forte troupe archontale, les pjs sont menés, avec de nombreux combattants et marchands indépendants, jusqu’au port de Balic, où de puissants vaisseaux attendent le long de quais. Des barges rudimentaires sont également posées sur la pulvre, et c’est à bord de ces dernières que les pjs seront dirigés. On leur annoncera que des géants approchent et talonnent de près une petite nef amenant un passager important, ami du roi-sorcier.

brom dark sun building

Une prétorienne soulèvera la barge grâce au pouvoir de la Voie et de l’Esprit, rejoignant une formation de six embarcations sommaires, tandis que l’escadre de vaisseaux restera en arrière. Il apparaîtra bien vite que les équipages des barges servent à distraire les géants aux têtes bestiales, tandis qu’une petite embarcation filera vers les nefs. Malheureusement, l’un des colosses sera doté d’un brasier verdâtre en guise de crâne, qu’il pourra employer pour projeter de terribles flammes, avec lesquelles il fera s’embraser une nef, à plusieurs dizaines de mètres.

Combattre les géants au corps à corps s’avèrera suicidaire, et les volontaires du quartier des voyageurs seront massacrés en quelques instants. Finalement, seuls les pjs seront récupérés par une nef venant à la recherche des survivants, les archontes seront visiblement impressionnés par leurs capacités, et de retour au port de Balic, une escorte les mènera jusqu’au prérotium, principale garnison archontale, où l’intendant Avato les recevra, et proposera le confort spartiate de cellules, de thermes et de plats chargés d’une nourriture raffinée. Dès le lendemain, il leur proposera une audience afin d’écouter leurs doléances.

dark-sun-4e-2

Les pjs demanderont la citoyenneté, une demeure et divers biens personnels, ce qui leur sera accordé par Avato, voyant en eux de possibles héros et héroïnes en mesure de défendre la cité. C’est durant leur entretien avec l’intendant que la main droite du roi-sorcier, Saxataru, viendra les interrompre afin de réclamer leur présence au palais.

Empruntant des chemins détournés, les pjs seront ainsi menés jusqu’à une vaste salle d’audience où le roi-sorcier en personne les recevra, pour leur confier une mission. Une mystérieuse créature sévi depuis peu dans les rues de sa cité, causant de nombreux morts, y compris parmi ses archontes. Ses capacités semblent nombreuses et variées, et c’est pour cela que Andropinis aura réclamé les services d’un allié, le sorcier des ombres Naysh – qui se matérialisera auprès d’eux à l’évocation de son nom –  les pjs, désormais champions et championnes de la cité, auront pour tâche de le protéger le temps qu’il neutralise l’entité.

Le temps de prendre possession de leur nouvelle demeure dans le haut quartier, de faire connaissance avec leur intendant, un mûl nommé Ramus, qui se montrera dévoué et compétent. Arborant le médaillon d’obsidienne des citoyens de Balic, les pjs organiseront la traquer de la créature, qu’ils auront pu identifier comme semblable à celle déjà rencontrée durant l’expédition vers Jakka.

Errant en pleine nuit dans les rues de la cité, les pjs encadreront Naysh, mais tomberont dans une embuscade qui vaudra une mort rapide au sorcier. Incapables de se mesurer à la créature, les pjs choisiront d’employer l’artefact psionique découvert dans les ruines de Jakka, scellant l’essence ténébreuse dans la géode cristalline.

De nouveau reçu par Andropinis en personne, les pjs seront publiquement loués comme des héros et héroïnes, leurs noms seront désormais synonyme de victoire sur l’obscurité. Une fois la célébration achevée, le roi-sorcier exigera des explications concernant la relique psionique qu’il confisquera.

075d47afc5596fa0b274331e8864203d

8 commentaires sur “Les sept cœurs de Corunarch #2

Ajouter un commentaire

Répondre à motton3 Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :