Les sept cœurs de Corunarch #3

b1aa89fbe93b29c16c9fd61a35a6a0a8

L’œil gauche d’une kaisharga

***

David incarne Syfaron, un humain sensei manifestant une lame psionique

Loïc incarne Ona, une demie-elfe barde ayant un grand savoir sur l’Âge vert

Gero incarne Yanaj, une guerrière humaine maniant un lotulis

Julie incarne Koroka, une naine barbare de Ledopolus

Chiara incarne Warok, un mûl gladiateur particulièrement brutal

Stéphane incarne Eru’uur, un guerrier anciennement soldat d’Urik

***

Sommés de se rendre sur la lointaine île d’Oyaam, sanctuaire de feu le sorcier des ombres Naysh, les pjs doivent aller y récupérer l’œil de Kaysh, appartenant à une puissante kaisharga, sœur et assistante du sorcier.

C’est un Andropinis bien mal en point qui les commande d’accompagner Saxataru, sa Main droite, à bord d’un rapide glisseur de pulvre, qui devra braver le danger toujours présent d’un grand rassemblement d’horreurs pulvérulentes aux abords de la cité. Le Capitaine Kephron, un navigateur indépendant et peu satisfait de servir le Roi-sorcier, laissera donc les pjs et la prétorienne embarquer à son bord, annonçant trois jours de voyage, si les conditions s’avèrent clémentes.

Sillonnant à grande vitesse les étendues de la mer de pulvre, les pjs y croiseront bien des dangers, tant dans les cieux saturés de poussière que sous la surface. Saxataru choisira d’ignorer ses compagnons, qui seront par contre bien intégré à l’équipage.

0d1b1067bbb7f2b0984d364b59a2ba43

A mi-chemin, ils feront halte dans les entrailles d’un pic rocheux émergeant de la pulvre, et découvriront Irioq, un bastion nain érigé autour d’un port occupant une vaste caverne, vivant du commerce d’une espèce géante de scarabée, le gneeq, fournissant une nourriture riche et de la chitine assemblée en armures par le maître-armurier Qaroq. Le maître du clan, Qaprah, invitera Kephron et ses passagers à festoyer, la présence de Koroka attisant toutes les curiosités.

Le lendemain, le navire glissera de nouveau sur la pulvre, pour atteindre enfin Oyaam, une masse de roche noire surmontée d’un ensemble de ruines anciennes, reliée à un quai de la même pierre sombre par une haie d’inquiétantes statues érodées représentant des humanoïdes tourmentés, affichant des attributs propres aux horreurs sous la pulvre déjà rencontrées par les pjs.

Kaysh attendra ses visiteurs au sommet d’un temple en ruines, utilisant ses pouvoirs psioniques afin de les attirer dans une chambre de soumission. Saxataru se sera éclipsée durant leur rencontre, et voyant que les pjs mobilisent toute l’attention de la kaisharga, frapper d’une lame d’obsidienne pour s’emparer de l’œil gauche de cette dernière. Comme son frère l’aura fait devant les ruines de Jakka, la prétorienne abandonnera les pjs à leur sort, filant vers le navire de Kephron. Warok parviendra à la ralentir suffisamment longtemps pour que tout le groupe atteigne la nef, mais Kaysh se sera entre temps relevée, invoquant une horreur embusquée non loin du quai.

217dba38e269cf4516116512d90b4dbb

Un tir chanceux blessera suffisamment longtemps la créature pour permettre à l’équipage de manœuvrer et fuir les lieux. Le temps de rallier Irioq, les pjs décideront du sort de Saxataru en la passant par dessus bord, sans que le capitaine ne bronche.

De retour à Balic, les pjs remettront la nouvelle relique à Avato, l’intendant du Praetorium, et durant les jours qui suivront, de terribles hurlements monteront du palais d’Andropinis. Bien plus tard, le roi-sorcier, guéri de son mal mystérieux, convoquera les pjs et louera leurs noms, regrettant que sa Main soit morte en protégeant leur fuite. Il annoncera que bientôt, Arijuno de la Maison Baem, sera récompensé par son accession au titre convoité par tous les prétoriens.

3 commentaires sur “Les sept cœurs de Corunarch #3

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :