La maison des feuilles…

Screenshot_2020-03-30 La_Maison_des_Feuilles jpg (Image JPEG, 500 × 711 pixels) - Redimensionnée (78%)

Coucou mes p’tites patates labyrinthophiles! J’ai finalement terminé ce qui je crois, sera le bouquin le plus compliqué à lire pour moi, de toute ma vie, rien de moins! Même le Pendule de Foucault, adolescent, était moins ardu que celui-ci. Je vous donne donc mon ressenti sur la Maison des feuilles, premier roman de Mark Z Danielewski.

Tout d’abord, l’histoire est prenante, démarrant un peu classiquement à la Stephen King, nous entraînant dans la découverte d’un récit annoté par plusieurs protagonistes, les notes de bas de pages occupant souvent… Plusieurs pages. A la découverte des Navidson records s’ajoutent des tranches de vie du principal lecteur, nous offrant également de beaux moments de folie furieuse. Tout va tourner autour de la maison (un mot toujours écrit en bleu) des Navidson, où apparaissent de nouvelles pièces, formant un labyrinthe défiant les lois de la physique. Les digressions sont incessantes, et c’est surtout cela qui m’aura fait sortir plusieurs fois du récit. Cela et le fait que, pour appuyer les effets de style, l’auteur ajuste le sens d’écriture, de lecture, place des encadrés au milieu de certaines pages, bref, cela se veut probablement immersif mais je ne serai finalement jamais entré dans ce genre d’effet.

A mi-bouquin, une sensation de trop s’est faite sentir. Le terminer aura donc été particulièrement pénible, et c’est bien dommage, car j’ai vraiment été happé par le début de cette singulière exploration de couloirs nus, par ce son inquiétant dans la maison, et par les réactions des uns et des autres face à ce phénomène inquiétant. L’écriture m’aura bien plu, mais il est épuisant de maintenir son attention sur ces différentes narrations, plus encore avec des effets typographiques incessants.

J’ai lu des avis très différents au sujet de la Maison des feuilles, ce sera donc pour ma part une expérience loupée, voir même un gâchis suffisamment grand pour ne pas avoir envie de m’y remettre, tant ce fut pénible. Je comprend par contre parfaitement que certain.e.s s’étant suffisamment accroché.e auront savouré un récit puissant et prenant.

5 commentaires sur “La maison des feuilles…

Ajouter un commentaire

  1. Ouh là là ! J’ai détesté ce livre ! Je n’ai pas réussi à la finir. On me l’avait chaudement recommandé, alors je suis allée en toute confiance, comme une innocente, l’emprunter à la bibli. Je l’ai lu trois heures, j’ai arrêté, ça m’a trop fait flipper. C’est comme si le livre était maléfique, qu’il m’empoisonnait, comme s’il allait me faire crever ou faire arriver quelque chose de très mauvais. Un sentiment horrible, que je n’avais jamais eu avant et que je n’ai jamais plus eu après. J’ai couru, véritablement couru, reporter le livre à la bibli. Le pire, en rentrant, je n’étais toujours pas à l’aise, j’ai piqué une crise, j’ai nettoyé tous les endroits où le livre avait été posé. Une horreur. Et même encore maintenant, vingt ans après, je frissonne en voyant le titre 😥

    Aimé par 2 personnes

    1. Ah oui tout de même. Mais même cette réaction épidermique ne me surprend pas tant que cela. J’ai apprécié la puissance évocatrice du début, puis tout le bon se dilue trop vite. C’est la première fois que je ressens cette sensation de gâchis face à un livre.

      Aimé par 1 personne

  2. Et bien contre toute attente, ta chronique et le commentaire de Ivy me donnent très envie de le lire… Comme quoi même une critique qui n’encense pas un livre peut être vendeuse 😉
    belle journée

    Aimé par 1 personne

Répondre à patate des Ténèbres Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :