ELLE, de Matthieu Bé

Annotation 2020-04-15 163445

Coucou mes p’tites patates arpenteuses! Aujourd’hui, du jeu de rôle, mais pas du truc lourd et indigeste, avec vôtre poids en bouquins de règles. Non. Là nous allons plutôt voyager léger avec la dernière création d’une personne que je considère comme très importante dans cette communauté souvent bien bruyante pour pas grand chose. Matthieu Bé nous propose ici Elle, un jeu de rôle dans lequel nous allons répondre à quelques questions, sans trop réfléchir et en laissant aller nos imaginaires, afin de former un récit partagé. Bien entendu, il y a un thème, des guides afin de progresser tout du long d’un cheminement au sein d’un cadre à définir, en fonction de nos envies. Le jeu est un hommage au Den uendelige, Tomme By du danois Mads Egedal Kirchhoff, quelques règles, quelques conseils, et une expérience pouvant être jouée en solo ou en groupe. Voilà bien une expérience qui me plaît, et que je vous ferez essayer dès que nous pourrons nous retrouver (je n’aime vraiment pas le jdr en ligne). Elle est disponible ICI.

Je vous avais déjà parlé de ce monsieur, qui s’occupe, entre autre chose, de diffuser la bonne parole, loin des gros éditeurs influençant le milieu rôliste en réduisant l’offre à quelques gammes terriblement coûteuses, et pire encore, à une unique manière de jouer. Avec son blog, C’est pas du jdr (un article par ICI), vous aurez l’occasion de découvrir qu’il existe d’autres manières de pratiquer ce loisir; En solo, avec des enfants, sans meneur, rien qu’avec des meneurs et meneuses, bref, autant qu’il y a de créateurs et créatrices! Le tout avec une bienveillance et une ouverture d’esprit rafraîchissante, qui je dois bien l’avouer, m’a grandement soulagé en la découvrant. Moi qui n’apprécie guère jouer avec celles et ceux se prétendant rôlistes, j’ai retrouvé grâce à lui toute une famille de passionné.e.s, et surtout, de véritables créatifs, explorant au-delà des tables de rencontres aléatoires, cherchant des concepts propres à émerveiller celles et ceux osant l’expérience.

Cette approche du loisir est pour moi la plus exaltante, loin des carcans de systèmes lourds limitant l’imagination, elle attire bien plus facilement les curieux et curieuses, et fait naître des choses positives et partagées. La seule chose m’attristant et que j’associe à cette manière de jouer, et qu’une grande partie des rôlistes de ma connaissance refusent la nouveauté, la différence. La discussion n’est même pas possible, et le titre du blog de Matthieu Bé, C’est pas du jeu de rôle, devient un mur entre nous. Mais tant pis, le loisir s’enrichit tous les jours de nouvelles expériences, et fort heureusement, de gens ayant envie de vivre celles-ci!

Screenshot_2020-04-15 C’est pas du jeu de rôle (si)

4 commentaires sur “ELLE, de Matthieu Bé

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :