Kobold guide to board game design!

Annotation 2020-05-30 180857

Coucou mes p’tites patates game designée! Alors oui, si comme moi, tu pousses un cri de wookie en découvrant cette couverture, probablement la plus moche dans le genre, c’est tout à fait compréhensible! L’actuelle Kobold press, autrefois connue sous le nom Open design, nous propose une série de livres regorgeant de bons conseils créatifs et préparatoires, autour du jeu de rôle pour les trois précédents tomes de cette gamme, et donc pour les jeux de plateau pour ce quatrième opus. Une petite liste des contributeurs et contributrices? Mais tout à fait ma p’tite patate; Richard Garfield, Steve Jackson, Dale Yu, Mike Selinker, Richard C Levy, James Ernest, Lisa Steenson, Andrew Looney, Rob Daviau et Jeff Tidball… Du beau linge, dis-tu, ma p’tite patate? Tout à fait.

Bon alors, la lecture de ce bouquin de moins de 150 pages se fait assez rapidement, d’autant plus que les conseils donnés par ces cadors sont des fondamentaux pour beaucoup de créateurs et créatrices. Les gens dans le métier n’apprendront probablement pas grand chose sur le prototypage, les différentes approches créatives, ou encore le fait de rester ouvert d’esprit afin d’amener de nouveaux concepts dans le jeu. Cela étant, cette lecture n’en reste pas moins très plaisante, et même si les conseils sont connus, il est toujours bon de se les remettre au premier plan de la mémoire, d’autant plus que ces professionnel.le.s sont également des passionné.e.s, ayant su nous démontrer la justesse de ces sages conseils à travers leurs propres créations.

Pour celles et ceux découvrant ce magnifique métier de la création de jeu de société, eh bien ma foi, voici un très bon ouvrage, particulièrement motivant et permettant de se définir en quelques lectures de biens précieuses routines permettant d’aller d’une étape à l’autre, sans trop oublier de choses essentielles dans le processus. C’est une parfaite introduction au sujet, qu’il faudra ensuite compléter avec des choses allant plus loin, comme par exemple le Beating the story de Robin D Laws (un article par ICI), ou l’incontournable Art du game design, de Jesse Schell (également un article, par ). Bien entendu, le meilleur approfondissement concernant les précieux conseils de ces créatifs est de se lancer, se tromper, revenir en arrière, observer autour de soi, se tromper, et enfin réussir à faire quelque chose d’à peu près pas bancal!

Réseaux sociaux2

6 commentaires sur “Kobold guide to board game design!

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :