The Stillness of the wind

Screenshot_2020-06-07 Fellow Traveller

Coucou mes p’tites patates patientes! Voilà bien une première, et du coup je pense me pencher un peu plus sur ce domaine, le jeu vidéo, que j’ai délaissé depuis très longtemps, n’y trouvant aucun intérêt et beaucoup de limitations. C’est en profitant de la formidable opportunité donnée par les plus de 560 créateurs et créatrices ayant participé au Bundle for racial justice and equality, que j’ai pu découvrir des centaines de jeux vidéos indépendants, en plus de jeux de rôles, le tout sur Itch.io, une plateforme dont je te rappelle régulièrement l’existence. Et donc, dans ce lot formidable de plus de 800 jeux, j’ai découvert the Stillness of the wind, du studio indépendant Fellow traveller.

Screenshot_2020-06-07 The Stillness of the Wind by Fellow Traveller, Memory of God(1)Dans ce petit jeu d’une durée de quelques heures, nous allons incarner Talma, une vieille femme se retrouvant seule dans une ferme isolée, et qu’il nous faudra diriger afin d’occuper le temps. Non ma p’tite patate, pas de robot géant, pas d’explosions ni de dragon à pourfendre. C’est un jeu plutôt zen, abordant le thème de la solitude, avec pour seul lien avec l’extérieur le courrier apporté par un colporteur. Très étonné par ce principe, admiratif face à la conception toute en couleurs chaudes, the Stillness of the wind est empreint d’une profonde tristesse, c’est également très poétique, avec des activités toutes simples, comme aller chercher des œufs au poulailler, préparer du fromage de brebis, un moyen de faire du troc avec le colporteur. Le tout au rythme de mémé Talma.

Screenshot_2020-06-07 The Stillness of the Wind by Fellow Traveller, Memory of GodTrès beau et surprenant, je n’avais que vaguement entendu parler de ces concepts, et même si je ne souhaite pas non plus passer dessus tout le temps nécessaire, j’y trouve de réelles prouesses narratives, avec ici une gestion impeccable de l’intrigue à travers les lettres émanant des membres de la famille, nous donnant autant de fenêtres sur un monde étrange.

Screenshot_2020-06-07 The Stillness of the Wind OST by Fellow Traveller

La bande originale, composée par Jack Taylor, est à noter, nous immergeant rapidement dans ce très bon petit jeu indépendant. Elle est disponible également sur la page de Fellow traveler.

Réseaux sociaux2

6 commentaires sur “The Stillness of the wind

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :