Great western : Surveille tes bêtes à cornes!

Coucou mes p’tites patates de l’Ouest! Mais oui, Great western trail, j’étais persuadé d’avoir déjà fait un article sur ce très bon jeu d’Alexander Pfister, chez Eggertspiele, mais non! Donc voilà, je vais vous toucher deux-trois mots au sujet d’un déjà classique pour qui aime les jeux un peu velus.

Alexander Pfister donc, ici accompagné d’Andreas Resch aux illustrations. J’avais déjà mentionné le très bon Mombasa (un article se trouve ), et voici donc une évolution de ce dernier, avec du placement de cowboys sur des tuiles communes ET personnelles, se plaçant stratégiquement en fonction de petits bonus essentiels, de dangers pouvant devenir de réels obstacles, et surtout, en fonction des camarades de jeu. Du coup, la configuration est toujours différente, avec toujours le même gameplay, mais une réflexion tactique à chaque fois renouvelée. Malin. Ajoutons à cela des cartes de vaches à collectionner pour obtenir de beaux troupeaux, une locomotive à pousser autour du plateau afin d’économiser et gagner de beaux bonus, et nous nous retrouvons donc avec un nouveau Mombasa, un poil plus fluide, un petit peu moins agressif, même si les chacaleries sont possiblement nombreuses.

Pour ma part, j’ai une petite préférence pour Mombasa – non mes p’tites patates, je n’ai pas encore essayé Blackout Hong Kong, ni même Maracaibo, n’étant clairement pas fashion – mais ce Great western trail est vraiment très bon, peut-être plus abordable que le précédent, en tout cas son gameplay me semble plus intuitif pour celles et ceux découvrant la bête. On peut se focaliser sur une piste afin d’accumuler des points, en posant nos tuiles bâtiments par exemple, ou tenter un peu tout pour se faire une salade de points à la Stefan Feld, tout fonctionne assez bien et les novices auront l’occasion de faire des choses à chacun de leur tour, ce qui est toujours agréable. C’est un gros jeu cependant, pas évident donc à appréhender pour celles et ceux préférant les jeux plus légers, mais il est suffisamment intuitif pour qui va vouloir découvrir cette catégorie. Oui oui, je le proposerai bien comme entrée de gamme experte.

Une extension existe, Ruée vers le Nord, ouvrant un espace ferroviaire plus important, augmentant la compétition sur cette manière de marquer des points. Pas essayée je l’avoue, le jeu de base se suffisant amplement à lui-même, ce qui en effet ma p’tite patate, est un bon point. Des retours que j’en ai, cette extension est bonne mais à réserver aux cowboys aguerris, avec de nombreuses parties à leurs actifs.

6 commentaires sur “Great western : Surveille tes bêtes à cornes!

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :