Dune, la genèse Tome 1 – la guerre des machines

Coucou mes p’tites patates épicées! Oui je sais, Dune, cette année, nous allons probablement en bouffer autant que du HP Lovecraft et son calamar géant. Ce qui nous sauvera probablement du merchandising effréné, c’est que les écrits de Frank Herbert sont d’une complexité et profondeur difficilement accessibles au plus grand nombre – mais préparons-nous tout de même aux wagons d’experts – Aujourd’hui, je ne vais pas aborder le cycle du grand écrivain mais plutôt des notes qu’il laissa après sa mort, et que son fils, Brian Herbert assembla afin de poursuivre la grande fresque qu’est Dune.

Dune, la genèse est une trilogie écrite donc par le fiston, épaulé pour l’occasion par un autre auteur, Kevin J Anderson, ayant à son actif pas mal de choses, dont son gros morceau, la saga des sept soleils. Ils nous emmènent donc dix millénaires avant Paul Atréides et les fremens, à une époque mythique, tant pour l’Humanité que pour nous autres, lecteurs et lectrices, celle du Jihad butlérien. En ces temps un peu moyens, le suresprit Omnius règne sur les Mondes synchronisés, dominés par les machines pensantes, où de nombreux humains sont esclaves, tandis que d’autres repoussent depuis mille ans les assauts des robots, au sein des mondes de la Ligue. Nous allons donc suivre les évènements qui amèneront un gigantesque soulèvement de l’Humanité face aux machines, cela à travers les yeux d’individus aux noms légendaires; Serena Butler, Xavier Harkonen, ou encore Vorian Atréides.

Alors Patate, cette Guerre des machines, bien? Non, vraiment pas. J’avais déjà eu l’occasion de lire la conclusion du cycle principal par ce duo d’auteurs, c’était très pénible et pas du tout satisfaisant, mais au moins il y avait des personnages possédant un fort capital sympathie. Le duo poursuivi ensuite avec des romans dont l’action était située avant le cycle, pour finalement se pencher sur l’époque mythique du Jihad butlérien. Pour ma part, j’ai surtout ressenti du fan-service à base de gros clins d’œil pas finaud et… Rien d’autre. C’est ennuyeux à mourir, j’ai dû entrecouper cette lecture – chose que je ne fais que rarement – avec des choses plus agréables. Là j’attaque le second tome, mais il est très probable que je m’arrête en cours. Bref. Les personnages n’ont aucune carrure, ils ne sont que de simples ébauches sans profondeur, l’action est vraiment poussive, répétitive, c’est de la science-fiction d’une banalité terrible, et cela m’embête d’écrire cela, au vue de la quantité de romans que ces deux-là ont pu écrire, probablement dans une idée d’hommage au géant littéraire qu’était Frank Herbert. Malheureusement, j’aurai dû me fier à ma précédente expérience avec l’écriture de Kevin J Anderson; J’avais en effet lu les premiers chapitres du premier tome de sa saga des sept soleils, péniblement, avant d’abandonner tellement c’était inintéressant au possible.

Pour moi, qui relit tous les ans depuis bien des années les tomes de l’Empereur-dieu de Dune, les Hérétiques et la Maison des Mères – à mes yeux les meilleurs – c’est une sensation de gâchis vraiment immense, comme si les auteurs n’avaient pas compris les fondements du cycle et avaient choisi d’en faire quelque chose de moins compliqué, accessible au plus grand nombre – l’un des maux de notre époque de prémâchage de la culture – Je prie Shai-Hulud pour que le film de Denis Villeneuve relève un peu le niveau, sinon je chevaucherai un vers (de terre) et provoquerai d’épouvantables ravages dans mon quartier!

3 commentaires sur “Dune, la genèse Tome 1 – la guerre des machines

Ajouter un commentaire

  1. Il doit y avoir des fans de ces auteurs, s’ils publient autant de livres, les retours de mon côté sont identiques au tiens, donc je ne sais pas qui sont ces gens!

    Aimé par 2 personnes

  2. Je m’en doutais malheureusement, comme toi, j’ai tenté de lire la suite du cycle par eux deux, mais c’était vraiment nul.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :