Pangar, des griffons et des hommes!

Coucou mes p’tites patates aéroportées! Il y a peu, je me suis vu proposer de participer au hashtag sur Twitter de #offensive_griffon, du Studio Pangar. Une campagne de com incitant à placer ce hashtag dans un tweet, pour recevoir gratuitement un guide de l’univers de Pangar, un beau bébé de 293 pages, bien dense et pourtant très aéré, à la lecture vraiment plaisante. Je vous touche donc deux ou trois mots concernant cette étonnante initiative du Guide du chevaucheur de griffon!

Alors, ce projet est participatif, placé sous licence Creative Common et propose une plateforme multimédia afin de créer ensemble un univers enrichi et vivant. Autant te dire, ma p’tite patate, que l’expérience me plaît beaucoup! Ce Guide du chevaucheur de griffon présente donc une région dominée par une culture faisant grand usage des griffons, essentiellement au sein de son armée, mais pas que. Pas de système de règles, ce qui à mes yeux est un très gros point positif, et la volonté d’intégrer du bon fluff dans n’importe quel cadre de jeu déjà en place. Nous découvrons ici un beau volume très détaillé, présentant une fantasy finalement assez classique, à la Eragon, mais se focalisant sur un corps de métier passionnant. C’est très bien ficelé, plaisant à lire, et de ce que découvre, en train de s’enrichir de nouvelles, d’un roman, et d’un impressionnant fil Twitter.

J’espère vraiment que ce décor de jeu prendra auprès de la communauté des rôlistes. N’importe quel système peut en effet permettre la transposition de ce royaume dans un univers existant, et la saveur que j’entrevois à travers les courts extraits d’ambiance me fait penser à Chevauche-Brumes, de Thibaud Latil-Nicolas, quelque chose de moderne et agréable, difficile d’ailleurs à ressentir dans les univers récents de fantasy. Ici nous revenons au plus près des individus, avec ce taux de mortalité élevé, mais également la notion de sacrifice de ces chevaucheurs de griffons, devant affronter dragons et wyvernes dans les cieux. Notion épique parfaitement intégrée au milieu d’un cadre se voulant terre à terre, je n’aurai pas d’usage de ce Guide du chevaucheur de griffon, que je te recommande pourtant chaudement, ma p’tite patate! Bravo à toute l’équipe créative pour ce très bel ouvrage, et pour la démarche allant avec!

2 commentaires sur “Pangar, des griffons et des hommes!

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :