Tesla vs Edison… T’es au courant?

Coucou mes p’tites patates électrisantes! Allez, un peu de jeu de société sur ce blog cette semaine! Tant qu’à faire, avec du thème original et des figures historico-américaines du 19ème siècle. Je vais donc vous toucher deux ou trois mots concernant Tesla vs Edison, de Dirk Knemeyer, Heiko Günther et Jessica Riola, chez Artana games.

C’est la guerre des courants, la grosse bagarre pour l’électrification des grands villes de l’Amérique du Nord, par Edison et Tesla, qui suscitèrent bien des vocations, rassemblèrent autour d’eux ingénieurs et génies, mais firent également usage de désinformation et de diffamation, tels de vilains petits politiciens. Et tout cela se traduit dans le jeu, en terme d’actions. Tesla vs Edison est un jeu d’enchères, de placement d’ouvriers et de placements boursiers, surtout. Très peu d’actions possibles, trop peu de temps et la moindre perte de vitesse se voyant lourdement sanctionnée, voici donc un jeu expert. Le plateau est très sobre, divisé en quatre champs où faire ses actions, comme la recherche sur les courants et ampoules, le développement du réseau sur la carte des US, une zone boursière, où acheter et vendre, mais également une piste de propagande. Le peu d’actions génère un stress dés le début du jeu, car toutes les places sont chères, par exemple, sur la piste de recherches, le premier ou la première validant une invention peut déposer un brevet, coûtant de l’argent à celles et ceux venant ensuite. La guerre des courants est une affaire de gros sous!

Oui mais alors, Patate, c’est bien ce Tesla vs Edison? Ah oui, c’est pas mal du tout, la partie se joue assez rapidement, en six tours et avec très peu d’actions possibles, cela fait chauffer le neurone, et surtout faire les gros yeux aux autres, qui, on le sait grâce à la science moderne, ne sont évidemment que des chacaux. C’est original, avec du beau matériel et un thème bien présent… Sauf que le jeu de base pourra dissuader les plus velu.e.s d’entre nous, car au final, seule la zone boursière permet de réellement engranger des sommes importantes, cela au détriment des autres actions, pourtant tout autant intéressantes.

Artana games a cependant rapidement palié à ce que je considère comme un gros point faible, en sortant une petite extension, Powering up! Permettant de se concentrer sur le développement des entreprises, en leur adjoignant des bâtiments de valeur, en rajoutant des cartes pour équilibrer les différentes stratégies, et last but not least, en rappelant que des personnages historiques féminins existèrent durant la guerre des courants. Il est toujours un peu dommage de devoir attendre une extension pour corriger un jeu de base, mais en la circonstance, Artana games aura fait du très beau boulot, rendant ce Tesla vs Edison vraiment très bien.

7 commentaires sur “Tesla vs Edison… T’es au courant?

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :