Uranus, sur une planète très très lointaine!

Coucou mes p’tites patates kuiperiennes! Bon, je vais de nouveau mentionner Ellie Dix et the Dark imp, une seule et même entité proposant toute une gamme de jeux se voulant familiaux, mais offrant finalement différentes expériences ludiques, pour tous les niveaux de ludovores. C’est une petite éditrice comme j’aime, avec une communication de qualité, et surtout un catalogue particulièrement stimulante!

Et voici donc Uranus, qui sera proposé en financement participatif dès le mois de Mars. Un nouveau jeu de Ellie Dix, Anastasia Cartovenco et Marina Tsareva, qui va donc nous parler de ce monde lointain, sa vitesse de libération de 21,3km/s, ses 0.01% d’ammoniac, ses… Non pas du tout! Dans Uranus, nous allons incarner des peuples vivants sur les différentes lunes de cette planète éloignée, et cherchant à se protéger de pluies d’astéroïdes venant détruire leur environnement. Pour ce faire, plusieurs solutions, et les choses étant bien faites, ces peuples ont des capacités asymétriques afin de se développer en suivant des voies qui leurs sont propres. Nous allons donc miner nos lunes, afin d’en extraire différentes roches, représentées par des cubes, qui nous permettront ensuite de lancer des projets; Construction de nouvelle mine, de tunnels permettant de regrouper des sets de dès, des fortifications, des aires de lancement pour nos vaisseaux, ou encore développer différentes échelles technologiques, toutes très utiles, évidemment.

Le temps va passer et nous allons subir des impacts de météorites, qui dévasteront de vastes zones lunaires. On peut se prémunir d’une partie des effets néfastes de ces évènements, mais inexorablement, nous allons donc voir nos habitats se réduire. La solution est alors de migrer sur Uranus, en y envoyant des ressources au préalable, avec les technologies qui vont bien. En clair, il va nous falloir gérer nos ressources, maximiser leur utilité, le tout en un temps bien trop court!

Le jeu est vraiment très bon. Il rappellera de nombreuses références ludiques récentes, mais possède bien son identité propre, avec côté design, de beaux plateaux effaçables, les icônes simples à appréhender, et cette notion de moduler son territoire tout en le voyant évoluer, vivre. Bien qu’il soit relativement peu aisé de se glisser dans la peau de sélénites uranusiens, le thème est bien là, toujours bien pensé, comme avec les autres jeux de Dark imp. On s’implique rapidement dans cette course aux développements, et il faut préciser que, contrairement aux habituelles factions antagonistes dans ce type de jeu, ici les peuples possèdent des capacités pour s’entraider, ce qui est très plaisant, et ouvre le genre à un public familial peu porté sur la bagarre.

Pour moi qui ne suis pas particulièrement porté sur les jeux familiaux, en voici un qui me surprend par son thème, et les possibilités qu’il offre. Plutôt que de nous pourrir et laisser les autres être emporté dans d’épouvantables cataclysmes, nous allons donc pouvoir nous entraider, et le décompte final des points en sera tout autant serré et palpitant. Très bien pensé! Sans surprise, je participerai à la campagne kickstarter débutant en mars, et si vous souhaitez vous-mêmes vous abonner afin d’être là au lancement, c’est donc par ICI!

the Dark imp

6 commentaires sur “Uranus, sur une planète très très lointaine!

Ajouter un commentaire

  1. Bonjour,
    Il a l’air super sympa ce jeu. Par contre sera t il dispo en français lors de cette campagne KS ?

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :