Deux étés, errances estivales tranquiloutes

Coucou mes p’tites patates randonneuses! J’ai récemment pu essayer une version démo d’un jeu de rôle de Côme Martin, avec des illustrations de la talentueuse Momatoes, pour la couverture, et Jan Van Houten pour les intérieures. Découverte grâce à l’incontournable Matthieu Bé, dont j’ai déjà mentionné le nom, ICI par exemple, est qui est donc mon phare, au travers de l’océan des jeux de rôles originaux et intéressants.

Deux étés, donc, avec dans cette version découverte un rapide survol de la technique et une mise en situation, à travers les Premiers souvenirs de vacances, aventure très libre, mais avec prétirés et un système faisant penser à une mindmap, déjà prêt à l’emploi. Parfait pour démarrer rapidement et se faire une idée de la chose, oui, comme les boîtes d’initiation à Warhammer, mais pas vraiment dans la même ambiance. La preuve; Ici, nous allons incarner des individus ordinaires, dans un monde qui est le nôtre, aux âges de 15 et 45 ans. L’intérêt va être entre autre de pouvoir faire des aller-retour entre ces deux âges, avec une forte propension à la nostalgie et aux partages émotionnels. Comme souvent, ce n’est pas à laisser entre les mains de tous le monde, mais l’expérience est vraiment très intéressante. Nous allons ainsi vivre deux périodes se nourrissant l’une de l’autre, forcément différentes, en arpentant des souvenirs de vacances estivales que nous pouvons puiser dans nos mémoires, ou comme cela est suggéré, dans des œuvres à la Stand by me. Comme disent les jeunes, c’est un jeu de rôle chill, mais pas que. Nous pouvons tout à fait y inclure quelques drames en fond de toile, une grande liberté sera d’ailleurs donnée à la création de personnage, dans la version finale.

Et d’ailleurs, cela tombe bien que je mentionne cette première mouture de Deux étés, car elle est depuis peu en financement participatif sur Kickstarter, ICI, et je vous encourage donc au moins à aller voir de quoi il retourne, dans le meilleur des cas, à participer à la publication de cette création vraiment originale et très agréable à découvrir, pour s’immerger dans une expérience rôlistique différente. Si vous voulez en savoir un peu plus sur ce jeu, l’auteur propose une séance live chez Volsung, ICI.

5 commentaires sur “Deux étés, errances estivales tranquiloutes

Ajouter un commentaire

Répondre à radotdelamduse Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :