Coloretto Amazonas… N’est pas Coloretto qui veut!

Coucou mes p’tites patates aux plumes chamarrées! Jadis, autour de l’an 2005, avec quelques ludovores, nous essayions à peu prés tout ce qui sortait, et le nom Coloretto ne laissait personne indifférent! En ces temps lointains, l’auteur Michael Schacht ne me faisait pas autant frémir le poil, depuis lors, j’ai écris sur lui et ses créations, Industry, ICI, Iwari, ICI, ou encore Spirits of the forest, LA. Mais attention mes p’tites patates, ce Coloretto Amazonas n’a rien avoir avec ces jeux fameux!

Coloretto Amazonas se joue à 4 maximum, les parties sont très rapides, et s’adressent plutôt à de jeunes gens qu’à de vénérables chenus. Très simple à prendre en mains, le jeu se compose de cartes représentant des espèces animales que l’on pioche à tour de rôle, il est alors possible, soit de poser sa carte pour former des colonnes liées à des couleurs, soit de la donner à un.e voisin.e, en sachant qu’il est interdit d’avoir une paire d’un même animal, cette action entraîne donc la défausse de cartes, source de regards mauvais. Chacun à quatre colonnes à compléter avec un nombre d’animaux précis, une fois la pioche épuisée, c’est le comptage des points!

Un petit mot sur le graphisme du jeu, ma foi très beau, avec de bien belles couleurs et des cartes toilées, Coloretto Amazonas est un bon petit jeu apéro, pour entamer ou terminer une soirée!

Un commentaire sur “Coloretto Amazonas… N’est pas Coloretto qui veut!

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :