Lorenzo il magnifico, grosse boîte pleine de bonheur!

Coucou mes p’tites patates florentines! Celui-ci, comme beaucoup parmi les fins connaisseurs ludophiles que vous êtes, je l’avais recherché – à un tarif évitant de sacrifier un rein – et c’est par un pur hasard que je l’ai retrouvé, il y a quelques jours, dans une boutique de qualité, en mode big box rééditée, avec nouvelle extension en prime! Je profite donc de cet achat du précieux pour vous en toucher deux ou trois mots.

Lorenzo il magnifico, de Flaminia BrasiniSimone LucianiVirginio Gigli, Andrea KattnigAndreas Resch et Klemmens Franz, chez Cranio créations, un jeu aux graphismes bien moches, à l’allemande, il faut bien le reconnaître, d’ailleurs, Klemmens Franz, l’un des illustrateurs (et je lui souhaite tout le succès du monde), est également celui de Le Havre, autre petit bijoux de jeu, mais numéro un de ma ludothèque en terme d’illustration moche. Bref!

Lorenzo le Magnifique donc, en hommage à ce brave noble de la Renaissance, membre des Medici, ayant fait sa com sur la promotion des arts. Bon déjà, c’est un jeu italien, mais à l’allemande, car le thème s’y trouve totalement plaqué. En résumé, on ira collecter des ressources, bois, pierre et servants, afin d’aller chercher des cartes produisant d’autres ressources, le tout en évitant de se faire excommunier, afin de continuer à bénéficier de bonus sympathiques. Mouais, comme ça, c’est moins Magnifico. Et donc, mes p’tites patates, tandis que la hype retombe soudain, ne désespérez pas! Car oui, en ces temps de production à la chaîne de jeux de société, ma foi, les miracles du game design engendrent encore et toujours de petites pépites ludiques!

Pour ce Lorenzo il magnifico, ce n’est donc ni le thème, ni même la mécanique germanique qui vont rattraper le coup. A mes yeux (oui, je suis myope), c’est plutôt le rythme du tour, et du jeu, qui va apporter toute sa saveur à l’expérience. Peu d’actions possibles sur la partie, on se marche dessus très rapidement et obtenir des ressources précises ne sera finalement pas si facile que cela. Du coup, alors que l’on râle pour son disque mal placé sur le plateau de Trickerion, ici chaque contretemps va fortement impacter une stratégie difficile à mettre en place dès le départ, d’autant plus que les cartes, au cœur du jeu, sont plutôt uniques et ne permettent pas d’attendre une suivante à peu près équivalente. Grosse tension du début à la fin, et c’est bien cela qui fait de ce jeu une belle pépite ludique, à mes yeux.

Alors c’est vrai que le jeu n’est pas super beau, que son thème est plaqué, sa mécanique vue à peu près un milliard de fois, mais en contrepartie, il s’agit vraiment d’un bon jeu expert, étonnement assez accessible, dans lequel il faudra faire des choix judicieux sans trop traînasser, afin de ne pas se faire distancer!


3 commentaires sur “Lorenzo il magnifico, grosse boîte pleine de bonheur!

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :