Tu joue à quoi, sur ton île déserte?

Coucou mes p’tites patates robinson crusoéennes! C’est une question frôlant le métaphysique et revenant régulièrement sur les réseaux sociaux des camarades ludovores; Si tu étais sur une île déserte, tu emmènerai quoi comme jeux? Bon alors déjà, nous présupposons que cet isolement est volontaire, donc planifié, et que, sauf apparition du tournage de Koh-Lanta, ce seront des jeux en solo… Où alors l’isolement se prolonge depuis un moment et il y a plusieurs patates aux personnalités exotiques.

Premier jeu dans mon sac d’aventurier, les Mécanicartes, de Aurélien Lefrançois et proposé en libre téléchargement par Prismatik. Non ce n’est pas de la triche, car oui, les mécanicartes permettent de réfléchir au développement de concepts ludiques en combinant plusieurs mécaniques ou idées, et en soi, chercher à créer un jeu est un jeu en soi! Et imaginez-vous, mes p’tites patates, sur une île déserte, cherchant à satisfaire un tirage de mécanicartes vous réclamant du matériel créatif, du pooling et de la dextérité, je dis go les noix de coco et les pinces de crabes… Ben oui, en ayant le choix, peu probable de choisir une île bretonne!


Ensuite – car oui, j’emmène plusieurs jeux, c’était ça ou Twilight imperium! – je choisirai plutôt un jeu facile à transporter, comme le print & play 12 patrols de Scott Allen Czysz et Ilya Baranovsky, disponible en téléchargement libre sur BGG, par exemple (ICI). C’est vraiment le genre de jeu que j’apprécie, léger, rapide, à la frontière de l’abstrait, et ici avec de magnifiques illustrations. Il s’agissait d’une proposition pour un challenge, comme il y en a souvent sur le site de référence, avec ici pour thème un jeu utilisant neuf cartes. En soi, c’est un tableau sur lequel nous allons devoir satisfaire le plus de demandes sur les bords des cartes, tout cela afin de marquer quelques points. Du classique et très propre!


Et enfin, avec moi sur mon île déserte, j’emmènerai sûrement March of the ants de Tim EisnerRyan Swisher et Peter Wocken, chez Weird city games. J’avais déjà écris un article (ICI), sur ce super jeu qui est rapidement devenu mon 4x favori, et du coup, sur mon île, je pourrai y jouer avec de vraies fourmis! Attention, c’est un jeu de grosse bagarre où l’on découvre que ces innocents petites bestioles sont en fait des chacaux, mais avec en plus des mandibules. On explore des tuiles, en cherchant à se positionner sur des emplacements intéressants, on joue des cartes pour améliorer les capacités de ses fourmis, ou se donner de petits avantages, ou encore mieux, pourrir les autres, et il ne faut pas oublier de marquer des points, avec des objectifs. Bref, pour moi une très belle réussite!

5 commentaires sur “Tu joue à quoi, sur ton île déserte?

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :