Mariposas, tu es un papillon mexicain!

Coucou mes p’tites patates lépidoptèrophiles! Mon partenariat avec l’éditeur américain Alderac Entertainment Group me fait réaliser que je n’avais pas écris d’article concernant ce bien joli jeu qu’est Mariposas, d’Elizabeth HargraveIndi Maverick et Matt Paquette. Une sympathique équipe créative proposant ici de nous faire vivre le parcours de vie des papillons monarques, qui partiront de Michoacán au Mexique, tenteront de se développer à travers l’Amérique du Nord, pour finalement voir leur progéniture revenir vers le Sud.

Il s’agit ici d’un classique jeu de placement dans lequel nous allons faire la course pour poser nos papillons sur les meilleurs emplacements de fleurs, afin d’engendrer rapidement les prochaines générations, le tout rythmé par le passage des saisons, et en prenant en compte des objectifs sous la forme de cartes se révélant au fur et à mesure du jeu. Le tout est très fluide, il faudra juste cogiter sur l’utilisation de nos cartes donnant la direction pour les papillons, autrement, le jeu tourne vite et bien, avec en prime du très beau matériel rendant l’expérience bien plaisante.

Pour ma part, j’ai trouvé qu’il y avait un peu trop d’aléatoire, donnant des points de victoire trop facilement à qui s’était positionné à tel endroit du plateau, découvrant ensuite sa bonne fortune. Hormis ce point qui ne dérange pas tout le monde, eh bien ma foi, ce Mariposas est un bon jeu annoncé comme étant familial, bien qu’il me semble un poil complexe avec son aspect calculatoire, cependant assez léger.

Même si j’ai peu d’occasions de jouer aux jeux d’Elizabeth Hargrave, voilà une autrice dont je suis le travail avec attention, et guette les sorties, toujours avec des thèmes naturels très agréables et mis en règles de manière pertinentes. La charte graphique, avec ce fond noir, est également un très bon point et me parle. Bref, le jeu est localisé en France par Gigamic, qui ne cesse d’affiner son choix de bons jeux sans se focaliser sur les chatons et les ninja.

Mariposas, que je vous recommande donc d’essayer, si possible plus d’une fois, car malgré son côté aléatoire – oui je sais, cela ne gêne pas tout le monde – possède un rythme bien à lui, qu’il n’est pas si évident de percevoir.

5 commentaires sur “Mariposas, tu es un papillon mexicain!

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :