et ça crayonne, ça crayonne!

Coucou mes p’tites patates crayonophiles! Il nous arrive à toutes et tous de craquer pour un jeu, dont nous n’avions jamais entendu parler avant de tomber dessus par hasard, coincé entre un Catan et la dernière sortie tendance du moment. Nous sommes souvent attirés par son illustration de couverture, et pour ma part, le plus souvent, c’est à cause de l’une de ces trois personnes! Ah bien entendu, inutile de résister au coup de crayon d’un Naïade ou d’un Piérô, mais les univers graphiques de ces trois-ci m’interpellent tout particulièrement, de par leurs différentes sensibilités, mais surtout pour les thématiques bien personnelles, parvenant à intégrer tous les concepts possibles, leur donnant une patte totalement reconnaissable.

Pour Aurélie Guarino, l’aventure ludique débute à peine, avec Stellium (un article ICI) et Small islands, et voici venir l’enchantement, et aussi l’envie d’en savoir plus sur cette artiste talentueuse, à l’univers très coloré. Créatrice de la bande dessinée Namasté, de planches pour Café salé chez Ankama, de nombreuses affiches, dont plusieurs liées à des conventions de jeux de société ou de rôle, je découvre sur son site beaucoup de traits et couleurs douces, souvent avec des thématiques liées à l’enfance, au conte ou au rêve. Tout cela donne surtout, à mes yeux, une impression de sérénité bien agréable, se retrouvant aussi bien dans ses magnifiques peintures que sur ses autres supports. J’attends avec impatience de retrouver son nom sur d’autres boîtes de jeux, il m’incitera en tout cas à découvrir de nouveaux univers ludiques.

Aurélie Guarino


Maud Chalmel, côté jeux de société et de rôle, est plutôt une vieille louve de mer! Noxford, Oliver Twist, Shaman, Yozu, Siggil (un article ICI), et aussi Romance érotique. La liste semble sans fin, et permet en un coup d’œil d’identifier un style plein de mysticisme, de courbes harmonieuses et de symboles étranges. J’adore son style, tout autant que les univers dans lesquels elle travaille. Là où Aurélie Guarino offre chaleur et douceur, ici avec Maud Chalmel, il s’agira plutôt de froideur, de teintes pâles et d’émotions plus sombres et mélancoliques. Beaucoup de projets sur son site, ainsi que de belles photos. Clairement un lieu de créativité passionnant.

Maud Chalmel


Et à la confluence des deux styles précédents, je place Natali Dombois, artiste allemande offrant un style pour le moins animiste, que vous pourrez retrouver dans le très bon Spirits of the forest (un article ICI). Là encore, beaucoup de belles couleurs, des silhouettes enfantines, des mondes étranges et une large palette d’émotions. Je précise, si cela est nécessaire, que cette artiste, comme les autres avant, n’a pas qu’une seule corde à son arc, et bien entendu, s’adapte aux commandes des clients, mais en explorant son travail, on retrouve bien sa patte, qu’il s’agisse de jolies créatures féeriques ou d’une illustration pour Cyberpunk 2077. C’est bien cela qui me captive chez ces trois artistes, les traces de leur personnalité, se retrouvant dans des créations diverses et variées, toujours reconnaissables, toujours incitatives pour moi!

Natali Dombois


3 commentaires sur “et ça crayonne, ça crayonne!

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :