Toxic memes, supplément passionnant!

Coucou mes p’tites patates mémétisées! Alors aujourd’hui, c’est jeu de rôle, vous l’aurez compris, mais ce sera un peu particulier car même si j’ai déjà mentionné l’excellent univers de jeu Transhuman space, dans un article ICI, j’ai surtout envie de vous suggérer la lecture de ce supplément, pouvant s’adapter avec un peu de travail à tous les univers science-fictionnesques dans lesquels vous jouez. Toxic memes, de Erik Boielle se révèle en effet être une mine d’informations autour d’un domaine scientifique encore trop méconnu, ouvrant tout simplement une nouvelle dimension pour vos campagnes de jeu.

Un peu de culture générale d’abord; La mémétique, formalisée par Richard Dawkins, est l’équivalent culturel de la génétique, ainsi qu’une prolongation de la théorie sur l’évolution de Charles Darwin. En gros, un parallèle est fait entre l’étude du gène et l’étude du mème, l’un englobant tout ce que l’autre ne fait pas. La mémétique étudie donc tout ce qui n’est pas transmissible par la génétique, c’est à dire les coutumes, traditions, croyances. Tout ce qui affecte les groupes humains.

Et donc avec Toxic memes, nous sommes dans l’univers de Transhuman space, aux alentours de 2100, avec des sociétés bien différentes de celles que nous connaissons. La mémétique est partout, permettant de livrer des guerres médiatiques, d’influencer des villes entières, de contrôler les besoins des masses. Nous le vivons déjà, on ne va pas se le cacher, via la propagande des puissants, et le paradigme capitaliste imposé par tout un système de croyances irrationnelles (le travail c’est la santé, il faut gagner sa vie, les chômeurs sont des fainéants). Dans notre monde actuel, rien de plus simple que d’injecter une idée et la voir se développer. Il y aura celles et ceux qui hausseront les épaules en disant ne pas y croire, mais qui propageront le mème à chaque fois qu’ils le mentionneront, d’autres qui seront en totale opposition, et les autres. Imaginons donc un monde encore plus connecté que le notre, où les utilisateurs et trices de la mémétique sont légions : évangélistes cherchant à imposer une idée, mais aussi un mode de vie spécifique afin de la nourrir, déprogrammeurs de mèmes, écologistes cognitifs, cherchant à créer des environnements culturels apaisés.

Le supplément fait le tour de la question, et les règles de GURPS occupent suffisamment peu d’espace pour que quiconque intéressé par le sujet puisse se faire une idée de ce nouvel outil puissant. Un exemple de campagne appuyée sur la mémétique est même proposé, en plongeant la ville de Nairobi dans le chaos grâce à une campagne de communication, tout cela pour effectuer tranquillement un braquage.

Autre exemple pour se faire une idée : Le film Inception, de Christopher Nolan, nous montre l’implantation d’une idée dans un subconscient. Bon, là c’est un peu au forceps, mais on comprend ainsi que ce champs scientifique ouvre une infinité de possibilités pour des aventures de jeu de rôle. Et pas seulement dans des ambiances SF, vous l’aurez compris. La mémétique a été formalisée au XXème siècle, mais existe sous une forme ou une autre depuis que des humains ont eu besoin d’imposer leurs idées à d’autres, usant de mille et uns subterfuges pour ce faire.

Clairement une référence incontournable pour créer des univers un peu plus étoffés que ceux avec des gentils, des méchants et des catalogues d’armes. Encore une fois, ne vous arrêtez pas au monde pour lequel ce supplément a été écrit, son contenu s’adapte facilement et ouvre tellement de perspectives fascinantes!

2 commentaires sur “Toxic memes, supplément passionnant!

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :