The Falcon and The Winter Soldier

Coucou mes p’tites patates patriotiques! La très longue série Marvel ayant débutée avec Iron man se poursuivra pour toujours! Oui bon, pas sûrs du tout, mais en tout cas, ce fameux MCU vient s’étoffer encore un peu plus avec les séries produites sur la plateforme Disney+. Nous avions eu droit à Wanda Vision, explorant la souffrance et la transformation de Wanda Maximof en Scarlet witch, préparant la nouvelle phase multiverselle, puis nous avons eu dans la foulée, cette série, Falcon and the Winter soldier, bien plus ancrée dans le quotidien du MCU, et reprenant la grande histoire quelques mois après la défaite de Thanos, et le retour après cinq années de la moitié de la population humaine. J’avoue que la série ne m’intéressait pas vraiment, mais le postulat d’une série plus orientée « espionnage », dans la lignée des films Captain America, me donna la petite impulsion pour visionner le show.

Parfois présenté comme un buddy movie, nous offrant le tandem dysfonctionnel Sam Wilson/ Bucky Barnes, Falcon and the Winter soldier développe donc l’idée de la nécessité des symboles, incarnés par des super-héros. Trop de pression pour Falcon, qui rends donc le bouclier que Steve Rogers lui avait confié, nomination à la place d’un nouvel Captain America, plus obéissant, le tout sur fonds de graves problématiques mondiales vis-à-vis de ces milliards de réfugiés que sont les rescapés de l’Eclipse – le blip – à qui il faut rendre leurs existences. C’est là qu’apparaissent les Flag smashers, combattants de la liberté ayant dérobé le sérum du super soldat, et cherchant à se faire entendre par des moyens violents… Car les gouvernements en place ne veulent pas entendre que parquer des gens dans des camps, de manière prolongée et un peu sommaire, ce n’est pas bien. Sans surprise, la situation dégénère, avec un John Walker/ Captain America totalement dépassé par la puissance des Flag smashers, tout va finir par se résoudre, car il s’agit d’une série Disney, mais toutes les tensions ne seront pas évacuées.

J’avoue avoir beaucoup apprécié les intrigues secondaires de cette série, les Flag smashers, inspirés d’un type ridicule de troisième zone dans les comic books, mènent un combat sans espoir face aux injustices perpétrées par les puissants, les parallèles avec la réalité sont innombrables. Sharon Carter et l’intrigue autour de Madripoor vont ouvrir pas mal de choses pour l’avenir, afin de poursuivre dans la voie de l’espionnage. Le racisme est enfin abordé frontalement, présenté comme une horrible évidence, pratiquement comme inéluctable, et c’est une très bonne chose. Comme à l’époque où le Sam Wilson des comic books avait arboré le costume de Captain America, il y a eu chouineries des mous du bulbe intolérants, mais j’étais satisfait de voir cet arc du premier Captain abordé. Autre point fort du show, le retour d’Helmut Zemo, plus fin que dans les bd, badass et tout et tout, mais surtout, affichant une volonté inébranlable de détruire le sérum, pour ne plus voir apparaître de nouveaux super soldats. Face à un John Walker craquant à la première occasion, sa détermination exemplaire force le respect.

Pour ma part, si les acteurs principaux et leurs personnages m’ont un peu laissé de marbre, c’est tout l’univers à saveur espionnage international, et les rôles secondaires, qui m’ont beaucoup plu! Le rythme est bon, les intrigues s’entremêlent, et si le ton reste léger, les thématiques abordées sont intéressantes et profondes, permettant de donner encore un peu plus de densité à un MCU, décidément plein de surprises.

8 commentaires sur “The Falcon and The Winter Soldier

Ajouter un commentaire

  1. J’avoue avoir trouvé cette série ennuyeuse et brouillonne. Il y a de bonnes idées mais mal exploitées, surtout chez les antagonistes. Ça manque d’envergure et de crédibilité. J’en attendais sûrement trop après le chef d’oeuvre WandaVision :/ dommage mais on ne peut pas toujours tout aimer 🤷

    Aimé par 2 personnes

  2. Assez d’accord avec l’avis précédent, je ne me suis pas laissé embarquer et j’ai trouvé la résolution bien gnangnan. Mais c’est bien mené, les moyens alloués y sont pour beaucoup. Effectivement, si on veut de l’ingéniosité, mieux vaut chercher du côté de Wanda/Vision.
    En tout cas ça n’est pas pire que l’abominable Loki.

    Aimé par 1 personne

        1. J’ai bien aimé Loki, même si au niveau du scénario, c’est très faible. Ma plus grande déception vient de mon super-héros Marvel préféré, Moon knight, massacré sur l’autel satanique de Disney… Et tout le monde trouve ça génial, sans que je comprenne pourquoi.

          Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :