Ma Nishtana, des rituels intemporels

Coucou mes p’tites patates en errance! Alors aujourd’hui, j’ai envie de vous toucher deux-trois mots concernant un jeu de rôle devant arriver le 15 avril sur Kickstarter, mais dont un bêta-test est disponible ICI. Découvert grâce à Jamila R. Nedjadi, auteur marquant et prolifique s’identifiant désormais comme Rae., Ma Nishtana est un jeu de Gabrielle Rabinowitz, Ben Bisogno et Katrin Dirim, nous offrant l’opportunité de reproduire la célébration juive du Séder de Pessa’h, représentant l’exode de ce peuple, quittant l’Egypte pour trouver la liberté. Une fête religieuse sous la forme d’un jeu de rôle, outre le casting de rêve cité plus haut, c’est le passionné d’Histoire des religions qui était content en découvrant cette annonce!

Alors pas de panique si vous ne connaissez pas la Torah par cœur, le jeu est ouvert à toutes et tous, le principe de base étant que nous allons organiser un repas, en présentiel ou non, ouvert à tout le monde. Vous n’avez pas les ingrédients requis pour le Séder de Pessa’h? Des équivalents sont proposés, il s’agit de plats simples. Et donc, Ma Nishtana nous propose d’accomplir les différents rituels, en employant les plats associés comme éléments pour développer le récit, qui sera en narration partagée. Bien entendu, l’écoute des autres est primordiale, et au-delà des guides proposés, il n’est pas question ici de succès ou d’échecs, ce qui est dit est dit.

Nous emploierons les figures de l’Exode, Moïse, Miriam, décrits dans des livrets et disposant d’avantages pour influer sur la narration. Ces archétypes seront toutefois des modèles dont il sera possible de s’inspirer, car au final, si nous suivrons le rituel du Séder de Pessa’h, il s’agira surtout de créer notre propre exode vers la liberté, exaltant des valeurs d’entraide, de courage et de partage, ce qui, a priori, nous laissera une bonne impression en fin de partie!

Très belle découverte! L’idée, qui pour moi est exotique, me séduit et m’incite à en savoir plus sur cette célébration. Je ne pense pas beaucoup de bien des religions, mais comprend qu’à travers ce concept, il est possible d’apporter de belles valeurs, à la table de jeu, mais surtout parmi les participant.e.s. Je vous recommande également d’aller jeter un œil au travail de Katrin Dirim, une artiste turque proposant un univers très coloré, empreint de mythologie grecque et gloranthane!

Le lien vers le financement participatif, ICI

2 commentaires sur “Ma Nishtana, des rituels intemporels

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :