Le jeu-concours des 100 000 vues!

Coucou mes p’tites patates! Eh oui enfin, 100 000 vues sur le site, c’est fou! Même si après tant d’années – Patate des ténèbres, depuis 1858 – ce chiffre pourra sembler insignifiant pour les stars de WordPress et de la communauté ludique, pour moi… eh bien ce n’est qu’un chiffre, mais comme cela semble important, j’en profite pour continuer avec mon Objectif #50 :

C’est donc l’occasion de vous offrir des jeux! Allez, disons 5 jeux, pour des p’tites patates tirées au sort par Kyuubi le plus impartial des velus

Pour participer, ce sera ici dans la section commentaire, ou sous les posts de mes réseaux sociaux. Il faudra obligatoirement, liker, être abonné.e et laisser un commentaire lié à son meilleur souvenir avec une pomme de terre – c’est très important, j’en profiterai pour vérifier si vous êtes de vraies p’tites patates.

Kyuubi fera le tirage au sort à la fin du mois de Mai, les gagnant.e.s seront alors contacté et des jeux prélevés sur la PoPla Pile of Potatoe – seront envoyés!

5 commentaires sur “Le jeu-concours des 100 000 vues!

Ajouter un commentaire

  1. Bonjour,
    Alors mon meilleur souvenir avec une patate, c’est un souvenir avec DES patates.
    Lorsque j’avais entre 8 et 10 ans, nous allions faire du camping à la ferme avec mes parents.
    L’agriculteur qui nous accueillait sur sa propriété m’a embaucher pour récolter des patates dans ses champs.
    J’était super content car c’était mon 1er job et je me faisais un peu d’argent de poche.
    Voili, voilou.

    J’aime

  2. J’ai un souvenir de patates dans une grosse colonie où je travaillais et où la direction tenait absolument que la purée (alors qu’ils en avaient rien à faire des autres aliments) soit faite à la main.
    Et bien c’était épuisant d’écrabouiller toutes ces patates !

    Aimé par 1 personne

  3. Puisqu’il faut se coller à la patate anecdote, alors j’épluche : comme dans bien des foyers, la pomme de terre a régulièrement droit de cité à la table familiale. Elle suscite à chaque fois, et sous des formes variées, un enthousiasme plutôt consensuel. Mais le plat qui provoque le délire général est bien cette poêlée à la tome que l’on sert plutôt en hiver, et qui provoque parmi les convives des regards de jalousie, des querelles de pré-carrés, des savants calculs de surfaces afin de ne léser personne. Quoiqu’il arrive, la part est toujours trop maigre après dévoration dudit plat de patates.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :